Et si votre sang était rare ?

Donner son sang, certains l'ont fait aujourd'hui à Dole dans le Jura. / © France 3 Franche-Comté : Jean-Stéphane Maurice
Donner son sang, certains l'ont fait aujourd'hui à Dole dans le Jura. / © France 3 Franche-Comté : Jean-Stéphane Maurice

A Dole (Jura),  une collecte de sang était organisée aujourd'hui dans le quartier des Mesnils Pasteur. Un quartier où la population est essentiellement musulmane. Objectif sensibiliser ces populations parfois réticentes au don du sang.... et récolter du sang dit "rare".

Par Sophie Courageot

Si pour certains musulmans donner son sang est une évidence, pour d'autres des freins religieux existent. D'où l'idée des associations cultuelles du quartier de faire venir aujourd'hui une collecte de sang de l'EFS, l'Etablissement français du sang de Bourgogne Franche-Comté.

Sur un collecte de sang classique, l'EFS récolte 3 à 4% de sang rare. Ce sang appartient aux groupes que l'on connait tous A, B, O, AB.... mais il  provient de populations dont les caratéristiques génétiques ont développé des anticorps face à certaines maladies comme le paludisme par exemple. On parle alors de sang de phénotype rare. 

En venant dans un quartier comme celui des Mesnils Pasteur, le taux de récolte de sang rare devrait dépasser les 10%. Ce sang sera destiné à d'autres personnes dont le patrimoine sanguin est proche. 

Reportage ce soir dans le 19/20 

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus