Cet article date de plus de 7 ans

Angèle Arbez est décédée ce matin à l'âge de 103 ans.

Angèle Arbez, l'épouse de Max Arbez avait reçu au nom de son mari la médaille des Justes en octobre dernier aux Rousses. Le couple de Jurassiens avait sauvé des Juifs pendant la seconde guerre mondiale. Les obsèques sont prévues ce vendredi à 15 h30 en l'église des Rousses.

Durant la guerre, Max Arbez, propriétaire d'un hôtel situé sur la frontière franco-suisse a sauvé la vie à plusieurs centaines de personnes, familles juives ou résistants en les faisant passer par son hôtel ou en les emmenant en zone libre. Max Arbez est décédé en 1992. 
L'hôtelier-restaurateur avait été reconnu Juste parmi les nations à titre posthume par l'Institut Yad Vashem le 22 avril 2012. Le couple d'hôteliers était bien connu en raison de la situation géographique particulière de leur établissement. Au moment où la frontière suisse était redessinée en 1862, un nommé Ponthus eut l'idée de faire construire un bâtiment à cheval sur la frontière à la Cure entre le col de la Faucille en France et le col de la Givrine en Suisse.  Le père de Max Arbez a transformé l'édifice en hôtel. On peut ainsi dormir dans une chambre en ayant la tête aux Rousses et les pieds à Saint-Cergue (Suisse) ! Avec la qualité de l'accueil de la famille Arbez, cette spécificité géographique est à l'origine du succès de cet hôtel. Edgar Faure avait même baptisé ce lieu L'Arbezie ! 

Les obsèques seront célébrées dans l'intimité de la famille et des proches. La mairie ne prévoit pas d'hommage particulier par souci d'équité avec la seconde centenaire du village décédée il y a quelques mois.

durée de la vidéo: 00 min 59
Décès d'Angèle Arbez




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage