Coupe du monde de biathlon : 2021 commence sur une course "cauchemar" pour Quentin Fillon Maillet

Il y a des jours sans. Ce vendredi 8 janvier, le Jurassien est passé à côté, carrément à côté de sa course, le sprint d'Oberhof en Allemagne. Il ne pourra disputer l'épreuve de poursuite. Explications.

Quentin Fillon Maillet en décembre 2020 à Hochfilzen.
Quentin Fillon Maillet en décembre 2020 à Hochfilzen. © CHRISTIAN BRUNA - maxPPP

Quentin Fillon-Maillet a perdu très gros ce vendredi dans le course au gros globe de cristal en étant relégué à la 84e place du sprint d'Oberhof, comptant pour la Coupe du monde de biathlon.


Le skieur de Saint-Laurent en Grandvaux dans le Jura, nouveau leader des Bleus depuis la retraite de Martin Fourcade, a vécu un véritable cauchemar. Outre ses quatre fautes au tir, il a été sanctionné de deux minutes supplémentaires pour avoir oublié d'effectuer l'un de ses quatre tours de pénalité et a dû terminer l'épreuve dans les bas-fonds du classement. 


Le Jurassien avait pourtant clairement annoncé son ambition de viser le classement général après avoir vécu ces dernières années dans l'ombre du roi Fourcade. Mais il n'a pour l'instant pas été à la hauteur de cet objectif, avec un seul succès au compteur cet hiver, et voit ses chances se réduire de plus en plus. Pour ne rien arranger, Quentin Fillon Maillet termine au-delà de la 60e position sur le sprint, ne pourra même pas participer à la poursuite ce samedi à Oberhof.  Quand ça veut pas, ça veut pas. Le sprint a été remporté par le Norvégien Johannes Boe qui confort son statut de leader de la Coupe du monde

Chez les femmes, Julia Simon 4e au pied du podium a été accompagnée dans le Top 10 par Justine Braisaz-Bouchet (9e) et Anaïs Chevalier-Bouchet (10e). Anaïs Bescond termine 12e.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
biathlon sport