• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Extension du domaine skiable des Rousses : le Conseil national de protection de la nature rend un avis défavorable

© PHOTOPQR/Philippe Trias/Maxppp
© PHOTOPQR/Philippe Trias/Maxppp

Le Conseil national de protection de la nature, émanant du Ministère de la transition écologique, a rendu un avis défavorable quant à l'extension du domaine skiable des Rousses, dont les travaux n'ont pas encore commencé. 

Par Sarah Rebouh

Le CNPN n'a pas été convaincu par le dossier concernant l'extension du domaine de la station de ski des Rousses, dans le Haut-Jura. Son avis vient d'être rendu. Il est défavorable.

Le projet prévoit un investissement de plus de 10 millions d'euros afin notamment d'installer un nouveau télésiège débrayable et de nouveaux bâtiments d'accueil pour mieux exploiter le côté suisse de la station jurassienne. De nouvelles pistes sont également prévues ainsi qu'une modification du front de neige des Jouvencelles. Les voyants étaient pourtant verts à la suite de l'enquête publique effectuée au début de l'année et dont les conclusions étaient positives. 
 

"A la limite (parfois franchie) du climatosceptisme"


Le Conseil national de protection de la nature retoque, entre-autres, l'étude météorologique versée au dossier, et dénonce des chiffres qui se rapprochent "de la manipulation de données.". "Cette étude ne constitue pas un document scientifique de nature à éclairer les choix d’aménagement : la méthodologie employée pour analyser les données météorologiques locales (corrélations linéaires) n’est absolument pas adaptée aux données de type « séries temporelles » ; l’interprétation de ces données est à la limite (parfois franchie) du climatosceptisme"  explique le document officiel.
 


"Les impacts sont potentiellement forts"


De plus, l'organisme aborde la question de la non prise en compte du dérangement de la faune présente dans ce secteur. "Le dérangement induit par l’accroissement de la fréquentation, y compris sur des secteurs jusqu’ici non aménagés (nouvelles pistes et nouvelle liaison par télésiège) n’est pas pris en compte. Les impacts sont potentiellement forts pour les Oiseaux et les Mammifères" écrit le Conseil national. Et d'ajouter que la justification est insuffisante quant à la dimension d’intérêt public majeur du projet.

France Nature Environnement s'est exprimée à la suite de cet avis. "Pour son développement, le département du Jura doit avoir des ambitions touristiques plus respectueuses de l’environnement et justifier ses décisions en tenant compte des alertes scientifiques sérieuses quant au changement climatique et à la ressource en eau" ont-il déclaré dans un communiqué, demandant au Préfet du Jura, de respecter l’avis du CNPN et de donner un avis défavorable à ce projet.

Contacté par nos soins, le Syndicat mixte des Rousses (SMDT) n'a pas souhaité réagir. "Le préfet attend les observations du Syndicat Mixte de Développement Touristique de la Station des Rousses sur les points soulevés par le Conseil national, car c'est leur projet. Il a saisi la DREAL" a quant à elle expliqué la préfecture du Jura sans préciser à quelle date interviendrait l'avis de la préfecture du Jura.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : la récolte du cassis en péril après les fortes chaleurs

Les + Lus