Morez : Mélie a fait sa première rentrée à l'internat

Rentrée à l'internat pour cette élève du lycée Victor Berrard de Morez dans le Jura. / © Jean-Louis Saintain - France Télévisions
Rentrée à l'internat pour cette élève du lycée Victor Berrard de Morez dans le Jura. / © Jean-Louis Saintain - France Télévisions

Mélie Bouton, 15 ans fait partie des 200 élèves internes du lycée du Haut-Jura. C'était déjà l'heure de la rentrée ce dimanche 1er septembre pour tous ces jeunes. 

Par Sophie Courageot

Elle a emmené son oreiller, ses vêtements et sa paire de skis. Mélie Bouton rentre en classe de seconde au lycée Berrard à Morez. Elle y sera interne pour éviter une heure de trajet par jour en hiver jusqu'à son domicile à Septmoncel.
Plusieurs étages à gravir à pied, la jeune fille trouve enfin sa chambre. Elle seront deux avec son amie Juliette à la partager.
 
Morez : la rentrée des internes au lycée Victor Berrard
200 élèves soit un quart des effectifs de ce lycée du Haut-Jura sont en internat. Parmi eux, Mélie Bouton 15 ans, elle rentre en seconde option ski de fond. Reportage L.Thiery et JL Saintain avec Mélie Bouton Elève interne de seconde Rodolphe Bouton Papa de Mélie Béatrice Chirouze Proviseure du lycée Bérard


200 élèves du lycée Victor Berrard sont des internes soit le quart des effectifs. "Notre internat accueille des élèves de seconde à terminale. Les 300 internes post bac sont logés eux en ville. Dans le Haut-Jura certains jeunes internes arrivent dès la 4e au collège des Rousses en sections sportive" explique la proviseure Béatrice Chirouze.

Dans ce lycée du Haut-Jura réputé pour ses formations en optique, on vient de toute la région. L'internat est déjà très prisé, et le lycée ne constate pas de hausse des demandes. Mais selon l'établissement ce mode d'hébergement pour les jeunes répond à la problèmatique et au souhait de nombreuses familles ajoute la proviseure. En étant internes, les jeunes des sections sportives font moins de trajets, auront un peu plus de sommeil et donc une meilleure chance de réussir dans leurs cursus. 

En 2018, l’académie de Besançon possédait 57 internats publics avec une capacité d’accueil de 7 253 lits et un taux d’occupation de 81.4 %.


Que prévoit le plan internat du XXIe siècle ? 


En juillet 2019, le ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer a annoncé d’ici à 2022, la labellisation de 240 internats à thème. Le gouvernement veut attirer les élèves de collèges et lycées dans les internats, de plus en plus délaissés.

Jean-Michel Blanquer prévoit notamment d'associer chaque internat à une thématique, par exemple sportive ou culturelle. Actuellement, au niveau national seuls 3,6% des élèves du second degré public sont internes, contre 22% dans les années 1960.

D’ici 2022, 240 projets d’internats seront mis en place afin d’accueillir 13 000 élèves supplémentaires. Ces projets se répartiront en trois catégories d’internat :

· Les résidences à thèmes qui seront développées principalement en collège de zone rurale et de montagne, soit 100 résidences créées.
· Les internats d’excellence qui s’adressent aux publics de l’éducation prioritaire et des territoires urbains, avec au moins un établissement labellisé « internat d’excellence » par département, soit 100 internats d’excellence (70 collèges et 30 lycées).
· Les internats des campus pro qui seront au coeur des futurs Campus des métiers et qualification d’excellence, soit 40 internats créés, rénovés ou développés






 

Sur le même sujet

Les + Lus