Vote dans le Jura : Oui, il faut relâcher les lynx dans la nature

© Centre Athénas
© Centre Athénas

Les électeurs Francs-Comtois ont tranché. Les lynx blessés et soignés doivent retrouver la forêt. C'est le résultat de la consultation lancée au mois de mai.

Par Raoul Advocat

Il y a trop de lynx. Ils détruisent les troupeaux. Et la faune sauvage. Pire que les loups. Combien de fois avons-nous entendu ces affirmations ? Elles viennent d'être démenties. Par les Francs-Comtois. Ils étaient invités à dire oui ou non au relâcher d'un lynx, "Vogna". 

L'animal, blessé, est soigné au centre Athénas, à l'Etoile, dans le Jura. Il avait été capturé en novembre 2012.  Faute de pouvoir retrouver la nature, il était condamné à l'euthanasie. C'est la loi. Mais à près de 84%, les Francs-Comtois ont dit oui au relâcher de Vogna et de tous les autres lynx. Un oui valable jusqu'en 2016.

Un oui Franc-Comtois et massif


Pour la première fois, les services de l'Etat ont consulté la population. Une procédure fixée par la réglementation européenne. Plus de 15 000 personnes ont voté. Le conseil national de la protection de la nature, une commission administrative, devrait désormais donner son accord pour le relâcher. 

Selon le responsable du centre Athénas, Gilles Moyne, "La mobilisation des opposants et leurs appels à faire du bourrage d'urne n'auront pas suffi à masquer cette évidence : ils sont très minoritaires dans leur vision sectorielle et intéressée de la nature, alors qu'une écrasante majorité de nos contemporains souhaite que nous agissions en faveur de la conservation du lynx."



Les résultats détaillés du vote sont sur le site de la direction régionale de l'environnement.



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus