La justice déboute la plainte du festival No Logo contre le département du Jura

Du rap avec Big Flo et Oli au festival 39 août dans le Jura / © Pierre Le Masson - maxPPP
Du rap avec Big Flo et Oli au festival 39 août dans le Jura / © Pierre Le Masson - maxPPP

Les organisateurs du festival No Logo avaient porté plainte devant le tribunal administratif concernant les appels d'offres lancés par le département du Jura pour le festival "39 août", dont la première édition aura lieu les 30 et 31 août au bord du lac de Châlain.  

Par Camille Belsoeur

Le tribunal administratif de Besançon a rejeté la plainte déposée par les organisateurs du festival No Logo. Ces derniers avaient porté plainte pour manque de transparence autour des appels d'offres du département du Jura, qui organise la première édition du festival musical "39 août", les 30 et 31 août au bord du lac de Châlain. 

Le budget de 400 000 euros du festival "39 août", dont 150 000 € financés par une trentaine de partenaires privés, avait fait tiqué les organisateurs de plusieurs festivals du Jura. Les membres du festival No Logo, au nom de la transparence, avaient donc demandé au département du Jura de fournir les appels d'offres lancés pour la manifestation du "39 août", comme ils doivent l'être avant tout engagement d'argent public au-delà de 25 000 €. Après avoir demander des précisions au département du Jura sur ce point, le tribunal administratif a finalement jugé que les lots litigieux des appels d'offres ne dépassaient pas 25 000 € chacun ou 20% du budget total.  . 

"Je suis satisfait de la décision de justice qui a permis de régulariser la procédure, ce qui montre que le dossier du département du Jura posait problème, réagit Florent Sanseigne, directeur du festival No Logo. Nous n'avons d'ailleurs pas été condamnés à des frais de justice par le tribunal administratif, ce qui montre le bien-fondé de notre démarche. C'est important qu'il y ait un traitement équitable entre les festivals de la région"

De belles têtes d'affiche sont attendues au festival "39 août", dont Bigflo et Oli, Martin Solveig, Eagle Eye Cherry ou encore Skip the Use. 

Rectificatif : nous avions initialement écrit que le tribunal administratif de Besançon avait demandé au département du Jura "de régulariser des procédures", alors qu'il n'a fait qu'exiger des pièces complémentaires auprès du département dans le cadre de la procédure judiciaire. 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus