Cet article date de plus de 8 ans

La plainte de l'ancien porcher devenu malentendant mise en délibéré au 11 septembre

L'homme accuse son ancien employeur de l'avoir rendu sourd, après avoir travaillé pendant 20 ans au milieu des cochons. 

Devenu sourd à cause des cris des porcs, Serge Personeni souhaite aujourd'hui que son employeur, la société Pélizzari, soit reconnu coupable de faute inexcusable à son encontre.

L'audience au tribunal des affaires de la sécurité sociale avait lieu ce matin. Serge Personeni n'y assistait pas mais son épouse et la juriste de la Fnath le représentaient. Pendant 20 ans son exposition aux cris des porcs a entraîné une surdité reconnue aujourd'hui comme maladie professionnelle.

La faute inexcusable si elle est imputée à l'employeur serait une reconnaissance des conditions de travail inadmissible et majorerait sa pension d'invalidité. Ce matin, l'avocat de son employeur a défendu une autre explication. Les problèmes de surdité sont dus, selon l'avocat, à l'activité de bûcheron qu'exerçait le plaignant avant d'être embauché dans les porcheries.

Reportage Isabelle Forboteaux et Hugues Perret.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets