• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Violation du secret de l’instruction dans l’affaire Alexia Daval : le procès de Me Schwerdorffer reporté

© Sarah Rebouh
© Sarah Rebouh

Comme présagé, le procès de Randall Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval qui a avoué avoir tué son épouse à Gray, a été reporté. L'avocat est soupçonné d'avoir fait fuiter des informations pendant la confrontation familiale le 7 décembre 2018 à Besançon. Détails. 

Par Sarah Rebouh

Les conseils de Me Randall Schwerdorffer, poursuivi pour violation du secret de l’instruction dans l’affaire Daval, avaient demandé le report du procès qui devait se tenir ce lundi 25 mars à 14h devant le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier. Report accepté par le parquet général qui a décidé que le procès aurait finalement lieu le 6 mai à 14h. Le lieu est pour l'instant inconnu.

"Nos arguments ont été entendus. Nous n'avons pas compris l'urgence à statuer sur cette affaire. Le procureur général va décider si notre demande de dépaysement est fondée. Il apparaît probable que cette affaire soit évoquée devant une autre juridiction, et c'est normal !" a expliqué Me Euvrad, l'un des avocats de Randall Schwerdorffer.

Envoyée mercredi 20 mars au parquet général, la requête de report reposait sur deux motivations : le dépaysement du procès et le délai de préparation de la défense (plus d'infos). 

La présence des parents d'Alexia Daval a interpellé, notamment les avocats du prévenu, ce lundi à Lons-le-Saunier. Ces derniers nous ont expliqué qu'ils considéraient que tout ce qui touche à l'affaire Alexia Daval les concerne. Ils epèrent que la justice remette dans le droit chemin Me Randall Schwerdorffer qui a cumulé "les bêtises" tout au long de l'enquête, jusqu'aux aveux, selon leurs propos. "Le devoir d'humanité aurait consisté à ne pas essayer de nous traîner au banc des accusés" nous a expliqué Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia Daval.
 
 

"Éléments couverts par le secret de l’instruction"


Le moment qui intéresse la justice, est ce début d'après-midi le 7 décembre 2018, où Me Randall Schwerdorffer a été vu aux côtés de la mère de Jonathann Daval. Il reconnaît avoir échangé quelques instant dans la cour du palais de justice avec cette dernière. "Je lui ai fait part de l'état émotionnel de son fils à qui on venait de montrer une photo d'Alexia et du chat Happy. Je ne vois pas ce qui m'interdisait de parler à Martine Henry" explique-t-il niant formellement avoir communiqué avec les journalistes lors de cette pause cigarette. 

"Même s’ils ne sont pas capitaux, ce sont des éléments couverts par le secret de l’instruction" avait alors expliqué Etienne Manteaux tout en estimant  "qu’on ne peut plus faire preuve de compréhension" à l’égard de Me Schwerdorffer.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus