Cet article date de plus de 9 ans

Saint-Claude : les ex-patrons portent plainte

Trois anciens dirigeants de MBF Technologies portent plainte après leur séquestration le 2 juin dernier.
Début juin 2011, l'annonce des licenciements à MBF Technologies avaient déclenché la séquestration des patrons.
Début juin 2011, l'annonce des licenciements à MBF Technologies avaient déclenché la séquestration des patrons. © France 3 Franche-Comté
video title

Saint-Claude : plainte des ex-dirigeants de MBF

Social... avec les salariés de la siderurgie MBF-Technologie de St-Claude dans le Jura qui ont profité de la manifestation interprofessionnelle pour se remobiliser. Après avoir appris la plainte contre X déposée par leurs ex-dirigeants pour séquestration...

C'était le 2 juin dernier. Les deux dirigeants de la société MBF technologies à Saint-Claude, le directeur Christophe Eded et le directeur des ressources humaines Georges Escamilla, venaient d'être libérés 24 heures après le début de leur séquestration au sein de l'usine par leurs salariés.

Une action que l'on qualifie généralement de "coup de poing", décidée par les grévistes suite à l'annonce deux jours auparavant de la suppressions de 199 postes sur 450 salariés lors d'un comité d'entreprise (CE) extraordinaire. Plusieurs dizaines de salariés avaient alors bloqué toutes les entrées et sorties de l'usine.

Autre point de tension : les salariés redoutaient la fermeture à terme de l'usine suite à la reprise de l'établissement par le groupe Arche en juillet 2007, même si l'information n'avait pas été confirmée.

La semaine dernière, on a appris que trois dirigeants, dont les deux directeurs retenus dans l'usine avaient porté plainte contre X pour séquestration.

Pourtant, le dernier plan de sauvegrade de l'emploi (PSE) proposé par la direction à la CGT cet été ne prévoyait que 130 licenicements au lieu de 199, mais aussi que les dirigeants ne portent pas plainte. La CGT ayant refusé ce PSE, les ex-patrons ont donc porté plainte, trois mois après les faits.

Par ailleurs, 15 salariés de MBF technologies ont rejoint aujourd'hui à la mobilisation nationale au rassemblement de Saint-Claude à 10 heures.

Plus de précisions dans notre édition télévisée de 19 heures.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice économie