Une enquête ouverte après la découverte d'une jument tuée à La Loye dans le Jura

Lundi soir, un agriculteur jurassien a retrouvé sa jument morte dans sa pâture, sur la commune de La Loye. Elle a été tuée. La gendarmerie a ouvert une enquête. Détails. 

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Pixabay

L'information dévoilée par nos confrères du Progres.fr a été confirmée par la gendarmerie du Jura. Une jument a été retrouvée morte dans un pâturage, lundi en fin de journée, sur la commune de La Loye, non loin de Dole. La jument aurait reçu une balle dans la tête, mais des investigations supplémentaires sont en cours pour confirmer la nature exacte de cet acte barbare. Des prélèvements ont été effectués par un vétérinaire assermenté sur l'instruction du parquet. L'animal se trouvait avec un cheval mais ce dernier n'a pas été attaqué.

Une enquête d'environnement mais aussi des recherches minutieuses sont actuellement menées par une cellule d’investigation criminelle, créée à la suite de la multiplication d'actes malveillants à l'encontre d'équidés, survenus à de nombreuses reprises cette année et ce sur tout le territoire français. Cette fois-ci néanmoins, le mode opératoire ne correspond pas. "Aucun lien direct n'est pour l'instant établi avec ce qui s’est passé sur d'autres chevaux. Pour l’instant, on se dirigerait vers autre chose mais l’enquête le confirmera. Cela pourrait être l'oeuvre d'un déséquilibré, d'un zoophile, un challenge ou encore un acte de vengeance..." détaille la gendarmerie. 

Interrogée par LeProgres.fr, Virginie Valot, maire de La Loye s'est dite choquée. "Il n’y a pas de mots pour décrire un acte de cruauté qui visait cette jument. Je n’arrive pas à comprendre qui peut agir ainsi, quel que soit l’animal ? La famille est sans histoire et estimée dans la commune" explique-t-elle. L'exploitant agricole, propriétaire de 5 chevaux, n'a pas souhaité s'exprimer et souhaite garder l'anonymat. 

Plus de 150 enquêtes ont été ouvertes en 2020 suite à des mutilations d'équidés, parfois mortelles, survenues dans une vingtaine de départements. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers animaux nature justice société