• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L'actualité de la semaine que vous avez, peut-être, manquée

Besançon : la mosquée de Planoise
Besançon : la mosquée de Planoise

L'actualité de la semaine dominée par l'incendie volontaire de l'hôtel de ville de Besançon et par l'origine franc-comtoise de Yassin Salhi, l'auteur de l'attentat dans l'Isère. Sans oublier le choix de François Sauvadet plutôt qu'Alain Joyandet pour les élections régionales de décembre prochain.

Par Catherine Eme-Ziri

L'attentat de Saint-Quentin-Fallavier, dans l'Isère

Vendre​di, un homme commet un attentat dans une usine chimique américaine. Il décapite son employeur, un chef d'entreprise de 54 ans, puis tente de faire exploser le site contenant des bonbones de gaz. Le principal suspect s'appelle Yassin Salhi. Il a vécu à Pontarlier jusqu'à son adolescence, puis à Besançon, jusqu'en décembre dernier. Agé de 36 ans, il est marié et père de 3 enfants. Arrêté, gardant le silence durant 24 heures, il aurait commencé à parlé. Son épouse et sa soeur sont, elles aussi, interpellées. Yassin Salhi a avoué dimanche matin avoir assassiné le chef d'entreprise.
A Pontarlier, il a côtoyé un homme, Frédéric-Jean Salvi, surnommé "le Grand Ali", recherché depuis 2010 et soupçonné d'appartemir au réseau d'Al-Quaïda. Ont-ils encore des liens ? L'enquête ne fait que commencer.

A Pontarlier :
Pontarlier : la ville de l'auteur de l'attentat
A Besançon, dans le quartier de Planoise où il résidait jusqu'en décembre dernier :
Planoise : là où habitait Yassin Salhi
Dans le quartier de résidence de Yassin Sahli, à Planoise,on sait peu de chose du suspect. A la mosquée du quartier en revanche, on est particulièrement atterré des conséquences de tels actes sur la communauté musulmane qui se sent pourtant totalement étrangère à ce genre de comportement...






L'incendie volontaire de l'hôtel de ville de Besançon 

Jeudi, en pleine matinée, un individu lance des cocktails Molotov sur l'hôtel de ville, Place du 8 septembre. Le bâtiment prend feu et les dégâts sont considérables. Cet homme, âgé de 46 ans, est arrêté aussitôt et il a été placé en détention provisoire samedi.

Les faits :
Besançon : incendie volontaire de l'hôtel de ville
Le reportage de F. Menestret, R. Négri, M. Bensmail avec les interviews de Jérémy Ost, un témoin, de Jean-Louis Fousseret, le maire PS de Besançon et de Margaret Parietti, vice-procureure de la République de Besançon.


Les suites du sinistre :
Incendie de l'hôtel de ville : suites

François Sauvadet plutôt qu'Alain Joyandet

Le sénateur de Haute-Saône Alain Joyandet (Les Républicain) ne conduira pas la liste d'union de la droite et du centre pour les élections régionales de décembre prochain. Nicolas Sarkozy a tranché : ce sera François Sauvadet (UDI), député et président de la Côte d'Or. Pourtant, Alain Joyandet était déjà parti en campagne depuis l'automne dernier. Et si le Haut-Saônois a accepté son sort, les premiers couacs ont été entendus...
L'histoire politique de la semaine résumée en 5 articles :

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus