SNCF : la police ferroviaire devrait voir ses pouvoirs renforcés

Contrôle de police à bord d'un TGV Rhin-Rhône / © France 3 Franche-Comté : David Martin
Contrôle de police à bord d'un TGV Rhin-Rhône / © France 3 Franche-Comté : David Martin

C'est l'une des conséquences des attentats. Le Sénat examinera demain 27 janvier la proposition de loi "Savary" sur la lutte contre l’insécurité et le terrorisme dans les transports publics. Ce matin,  le Préfet de région a inspecté les contrôles à bord d'un TGV entre Besançon et Belfort. 

Par Sophie Courageot

L'une des facettes de la loi Savary concerne la sécurité dans les trains. Jusqu'à présent, les agents de sûreté de la SNCF ne pouvaient effectuer des contrôles de personnes qu'en présence des policiers de la Police de l'Air et des Frontières (PAF). Ce ne devrait plus être le cas à l'avenir.$

La proposition de loi vise notamment à autoriser les agents des services de sécurité de la SNCF "à procéder à des palpations de sécurité" et à la fouille des bagages, avec l'accord des passagers, ou à permettre aux policiers, sous conditions, l'inspection visuelle des bagages à main et leur fouille pour "prévenir une atteinte grave à la sécurité des personnes et des biens". 

Une loi qui découle de la tentative d'attentat à bord d'un train Thalys l'été 2015. 

40.000 contrôles en Bourgogne Franche-Comté


L'an passé, la PAF a procédé à 40.000 contrôles de personnes à bord de 360 TGV. Ces contrôles effectués en Bourgogne Franche-Comté ont donné lieu à 80 interpellations.

Ce matin, agents de sûreté de la SNCF, police et gendarmes ont contrôlé les passagers d'un TGV reliant Besançon à Belfort. En présence du Préfet. Le représentant de l'Etat souhaitait voir comment fonctionnent ces contrôles, et surtout comment améliorer la collaboration entre les différents services chargé de la sécurité dans les transports.

Contrôles de la police ferroviaire
La loi Savary sur la sécurité dans les transports sera présentée demain au Sénat. Elle devrait donner plus de pouvoirs aux agents de la sureté ferroviaire. Interview : Jean-Michel Comte,directeur Départemental de la PAF (Police aux Frontières) - Dominique Devin, directeur régional SNCF.




 





La surêté ferroviaire en Bourgogne Franche-Comté

Elle est composée de 35 agents.

  • 4 à Besançon
  • 7 à Chalon
  • 24 à Dijon

Sur le même sujet

Les + Lus