• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Mémoire en stock : quand la Saline Royale d'Arc-et-Senans était un terrain de jeux

Jacques Maurice et Bernard Jobin ont eu comme terrain de jeu la Saline encore en friche. / © France 3 Franche-Comté : Laurent Brocard
Jacques Maurice et Bernard Jobin ont eu comme terrain de jeu la Saline encore en friche. / © France 3 Franche-Comté : Laurent Brocard

La Saline Royale d'Arc-et-Senans (Doubs) brille aujourd'hui inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Mais dans les années 50 et 60, le site architectural n'était qu'une friche. Les habitants du coin se souviennent. 

Par Michel Buzon

De nombreux habitants d'Arc-et-Senans disent encore « Les salines ». Dans les années 50 et 60, ce haut lieu du patrimoine est encore en friche mais il n'est pas perdu pour tout le monde. Les jeunes escaladent les murs avec leurs vélos pour y faire des courses dans « le bâtiment des sels », toutes sortes d'autres jeux et » les quatre cents coups » forcément, parfois poursuivi par le gardien.
 
Arc-et-Senans : quand la Saline Royale était encore une friche
Avec Jacques Maurice, maire d'Arc et Senans Bernard Jobin, sculpteur Reportage M.Buzon, L.Brocard.


« Les grands » cultivaient leur jardin au beau milieu de l'espace. A la bonne franquette. Certains y habitaient même. Une époque dont beaucoup se souviennent, notamment, Jacques Maurice, l'actuel maire de la commune et le sculpteur Bernard Jobin, enfants d' Arc-et-Senans, enfants de cette saline abandonnée avant la Saline réhabilitée et célébrée. 


La Thèse de Bernard Jobin


En 1966, l'étudiant à l'école des Beaux arts de Besançon Bernard Jobin consacre une thèse aux salines  pour mettre en lumière la dimension  sculpturale de l'architecture de Claude Nicolas Ledoux. Il évoque entre autres les colonnes baguées de cubes de l'entrée du bâtiment du directeur. Son œuvre considérable dont la plus grande partie demeure à l'état de projet, apparut d'abord comme un rêve, une utopie, mais ne tarda pas à exercer une influence décisive  sur les conceptions de l'architecture moderne.

 La Saline Royale : Repères


-Conçue par l’architecte Claude-Nicolas-Ledoux
-Construite entre 1775 et 1779
-Manufacture destinée à la production de sel fermée en 1895
- Achetée par le département en 1927
-Camp de réfugiés républicains espagnols en 1939
-Centre de rassemblement des Tziganes et nomades de 41 à 43
-Camp de prisonniers de guerre allemands en 44-45
-Site « abandonné » en friche des années 50 à 65.
-Plusieurs tranches de restauration  notamment de la fin des années 60 à 1996
 -Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1982

 
En savoir plus sur l'histoire de la Saline Royale d'Arc-et-Senans 
 
© France 3 Franche-Comté - Dominique Perron
© France 3 Franche-Comté - Dominique Perron

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : les routes d'accès à Beaune seront-elles bloquées le 17 novembre ?

Les + Lus