• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La ministre Jacqueline Gourault annule sa visite à la prison de Lure

La ministre de la Cohésion des territoires devait se rendre à Lure, en Haute-Saône, ce vendredi 8 février. / © ludovic MARIN / AFP
La ministre de la Cohésion des territoires devait se rendre à Lure, en Haute-Saône, ce vendredi 8 février. / © ludovic MARIN / AFP

La ministre de la Cohésion des territoires devait se rendre en Haute-Saône pour aborder le sujet de la prison de Lure que les élus locaux veulent voir rouvrir. Mais sa visite vient d'être annulée, annonce le ministère.

Par M.D.

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires, devait venir en visite à Lure ce vendredi 8 février. Une étape qui vient d'être annulée par le ministère, ce qui reporte une nouvelle fois le débat autour de la prison de Lure. Un dossier qui date du quinquennat de François Hollande.

Le projet de reconstruction de cette prison en Haute-Saône était un engagement de l'ex-chef de l'Etat, en suspens depuis plusieurs années. Jugée vétuste et dangereuse pour les détenus et le personnel pénitentiaire, la prison de Lure avait été fermée en 2014. Mais la nouvelle prison de Lure ne figurera pas dans la nouvelle carte pénitentiaire 2022.
 


 

Une annulation qui passe mal


"J'ai déjà eu un rendez-vous reporté à Matignon avec trois conseillers du Premier ministre sur le même sujet. La ministre qui nous avait annoncé sa venue préfère la différer, sans doutes pour de bones raisons, mais je pense qu'il faut prendre les demandes, les attentes de Lure, cette petite ville qui a beaucoup souffert, au sérieux. Et le gouvernement tarde à apporter des réponses", s'agace le maire, Eric Houley.

Un coup dur pour cette ville de 8 700 habitants qui a déjà perdu plusieurs services publics. Elle a notamment vu partir son régiment de dragons, le commissariat de police. Côté médical, Lure a perdu sa maternité, ses urgences, la cardiologie et le service de chirurgie...
 
La ministre Jacqueline Gourault annule sa visite à la prison de Lure : les élus en colère
>> Frédéric Buridant et Fabien Dupont

"Il faut une date ferme et définitive. Pour qu'on donne enfin quelque chose à cette région qui souffre, malgré quelques compensations, c'est encore une région où il fait bon vivre mais c'est de plus en plus difficile. On est toujours obligés de se déplacer pour chercher ailleurs ce qu'on n'a plus ici. On subit la double peine", estime Michel Antony du Comité de vigileance pour le maintien des services publics de proximité de Lure et Luxeuil.

Un rendez-vous annulé en dernière minute très mal accepté. Il nous est précisé que Jacqueline Gourault va venir à Lure dans le mois qui suit. Dans ce territoire en plein souffrance, la ministre est très attendue.

 

Sur le même sujet

La Comelle : partez en randonnée avec des rapaces !

Les + Lus