• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Mort de Fanny Simon à Saint Hippolyte : le pompier responsable condamné à trois ans de prison

Le jeune homme ne pourra pas exercer en tant que pompier pendant 3 ans. / © Maxppp/PQR
Le jeune homme ne pourra pas exercer en tant que pompier pendant 3 ans. / © Maxppp/PQR

Le tribunal correctionnel de Montbéliard a rendu sa décision en délibéré ce jeudi 18 juillet. Le pompier alcoolisé qui avait provoqué l'accident dans lequel sa jeune collègue Fanny Simon était décédée en 2015 à Saint Hippolyte (Doubs) a été condamné à 36 mois de prison dont 24 avec sursis.

Par Florence Cicolella

L'affaire avait suscité une grande émotion le 20 septembre 2015, chez les pompiers comme dans le reste de la population. Un sapeur-pompier volontaire avait pris le volant d'un véhicule de secours avec 1.96 grammes d'alcool/litre de sang et perdu le contrôle dans un virage. L'accident avait coûté la vie à la jeune pompier volontaire Fanny Simon, 19 ans qui se trouvait à l'arrière du fourgon avec cinq de ses collègues. 

Selon nos confrères de l'Est Républicain, le jeune homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Montbéliard à 36 mois de prison dont 24 avec sursis. Il a interdiction d'exercer l'activité de pompier pendant 3 ans. Son permis de conduire est annulé et il ne peut pas le repasser avant 1 an. 

Le 11 juillet, le parquet avait requis 5 ans de prison dont 3 avec sursis, ainsi qu'une annulation du permis de conduire soumise à une interdiction de le repasser durant 5 ans. Lors de l'audience les premières et dernières paroles du pompier ont été pour la victime. Le garçon de 24 ans au moment des faits, était allé en boîte de nuit la veille de l'accident. En raison d'un manque d'effectif, il avait dû prendre son astreinte plus tôt que prévu et ne pensait pas, selon ses dires, être encore sous l'emprise de l'alcool, même s'il se sentait très fatigué.

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus