• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Météo : la neige attendue de façon durable sur les hauteurs de la Franche-Comté, dans la nuit de mardi à mercredi

La neige arrive en Franche-Comté et devrait tenir sur les hauteurs. / © Pixabay
La neige arrive en Franche-Comté et devrait tenir sur les hauteurs. / © Pixabay

La neige arrive sur la Franche-Comté dans la nuit de mardi à mercredi, mais de manière durable cette fois-ci. La nouvelle devrait réjouir les amateurs de ski et autres amoureux d'or blanc. 

Par SR

"On attend la neige pour la fin de nuit et le début de matinée ce mercredi" nous a expliqué Romain Coharde, prévisionniste à Météo France Strasbourg. En effet, des chutes de neige en abondance sont attendues sur le Haut-Doubs et le Haut-Jura et elles devraient tenir. Prudence si vous prenez la voiture mercredi au petit matin.

Météo France a placé 16 des 18 départements de la Zone en vigilance jaune neige-verglas dont le Doubs (25), le Territoire de Belfort (90), le Jura (39) et la Haute-Saône (70), jusqu'à mercredi 15h.

"5 à 10 cm vont tomber dès les premiers plateaux francs-comtois. Cela représentera une épaisseur un peu plus importante donc ça devrait faire le bonheur des stations de ski car la neige devrait tenir jusqu'au weekend et pourrait se tasser" a détaillé Romain Coharde.
 

2 à 3 cm en plaine


En plaine, la neige devrait également pointer le bout de ses flocons mais ne tiendra pas. "À Montbéliard, Belfort ou encore Besançon, il devrait neiger sous forme d'averses discontinues. Vers 300 m - 400 m et même plus bas. Sous une averse plus forte ou durable cela pourrait déposer 2-3 cm de neige mais cela ne devrait pas tenir bien longtemps" détaille le prévisionniste. 

La fraîcheur restera en place pour la fin de semaine sur la Franche-Comté. De nouvelles averses de neige pourraient se produire vendredi, avec également une possibilité de chutes de neige pour le week-end prochain, "jusqu'en plaine mais pas très fort". 
 

Sur le même sujet

Côte-d'Or : le ministre de l'Agriculture ouvre le dialogue

Les + Lus