Nièvre : comment les agriculteurs se préparent à l'arrivée de la neige ?

La neige est arrivée tôt cette saison, le monde agricole et horticole se prépare pour protéger au mieux les cultures et les bêtes / © FTV
La neige est arrivée tôt cette saison, le monde agricole et horticole se prépare pour protéger au mieux les cultures et les bêtes / © FTV

La neige est arrivée rapidement cet hiver. Dans la Nièvre, le monde agricole et horticole se prépare au mieux à affronter les frimas, et à protéger les bêtes et les cultures.

Par François Latour

Horticulture maraîchère : tous aux abris !
La première solution pour les maraîchers est de protéger les cultures par un tunnel, fait de deux épaisseurs de bâches :
Une première fait barrière au froid et au vent, et une seconde "couverture" permet de gagner 2 à 3°c de protection.

L'autre protection concerne celle des récoltes :
Une tranchée dans le sol accueille les légumes "racines" (carrotte, panais, bettereraves, navets, radis...) , une couche de terre par-dessus pour enfouir la récolte durant plusieurs mois. La terre est recouverte d'une couche de paille pour l'isolation, puis une bâche plastique par-dessus évite trop d'infiltrations de l'humidité. Un frigo naturel, une méthode ancestrale qui a fait ses preuves !

Retour à l'étable pour les bêtes d'élevage
Le froid devient humide, les bêtes reviennent au sec à l'abri.
Bien qu'il soit possible d'apporter du fourrage aux animaux dans les prés, la neige et l'humidité hivernale rendent les sols boueux, rendant la distribution difficile.
Par conséquent, les bêtes sont regroupées en étable, au chaud , jusqu'au printemps.

Le reportage de Tania Gomès et Claude Heudes
Intervenants :
  • Guillaume Debeer, Maraîcher bio
  • François Lardreau, Éleveur bovin
Arrivée de la neige dans la Nièvre : les agriculteurs se préparent !
La neige est arrivée vite cette année. Du coté des agriculteurs, il a fallu s'organiser pour préserver les récoltes. Quant aux éleveurs, il a fallu mettre toutes les bêtes aux abris. - France 3 Bourgogne  - Tania Gomès et Claude Heudes

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Haute-Saône prend des mesures après un nouveau cas de fièvre catharale

Près de chez vous

Les + Lus