Meurtre de Thibault Cochet à Nevers : 18 ans de prison pour le principal accusé

Le palais de justice de Nevers. / © France 3 Bourgogne
Le palais de justice de Nevers. / © France 3 Bourgogne

Ce vendredi, la cour d'assises de la Nièvre a reconnu Shems Beggui coupable du meurtre de Thibault Cochet. Le jeune homme de 22 ans était mort suite à une altercation à la sortie d'une discothèque à Nevers en mars 2017.

Par M. F. avec Rémy Chidaine

18 ans de réclusion criminelle. Shems Beggui a été condamné par la cour d'assises de la Nièvre pour le meurtre de Thibault Cochet en mars 2017 à la sortie d'une boîte de nuit de Nevers. Les jurés l'ont reconnu coupable, ce vendredi 27 septembre, de violences volontaires ayant entraîné la mort avec intention de la donner.

Trois autres personnes étaient jugées dans cette affaire. Giovanni Clair est condamné à 4 ans de prison dont un avec sursis, Omar Belarbaoui à 18 mois d'emprisonnement et Grigor Badikyan à un an de prison.

Clair et Belarbaoui ont été jugés coupables de violences en réunion sur Yoann Vacher, l'ami qui accompagnait Thibault Cochet. Clair et Badikyan sont coupables de non-assistance à personne en danger, selon le verdict de la cour d'assises.

Pour la mère et les proches de Thibault Cochet, ces condamnations sont un soulagement, même si le mobile de l'agression reste toujours un mystère. "Les peines qui ont été prononcées sont des peines qui reflètent, il me semble, la cruauté de l'acte qui a été commis sur Thibault Cochet. Les peines ne répareront jamais la disparition de ce garçon mais il n'empêche qu'on est dans un ordre raisonnable", indique Me Eric Blanchecotte, l'avocat de la mère de la victime.

Meurtre de Thibault Cochet à Nevers : 18 ans de prison pour le principal accusé
Ce vendredi, la cour d'assises de la Nièvre a reconnu Shems Beggui coupable du meurtre de Thibault Cochet. Le jeune homme de 22 ans était mort suite à une altercation à la sortie d'une discothèque à Nevers en mars 2017.


Les quatre accusés disposent de dix jours pour faire appel, s'ils le souhaitent. Un autre homme est impliqué dans l'affaire et a témoigné lors du procès cettre semaine. Mais il était mineur au moment des faits, il sera donc jugé plus tard séparément.
 

Coup de poignard

Le procès avait débuté le lundi 23 septembre 2019 à Nevers. Shems Beggui, aujourd'hui âgé 23 ans, a exprimé des regrets à l'audience : "Je sais que je ne peux pas réparer ce qui s’est passé, mais je regrette énormément et je suis désolé pour tout", a-t-il dit ce vendredi.

La veille, l'avocat général avait requis vingt ans de réclusion criminelle contre lui. Ses avocats n'ont pas plaidé la relaxe, car l'accusé a reconnu les faits. Ils ont seulement plaidé pour une peine plus légère.

Le dimanche 26 mars 2017, Thibault Cochet sort de boîte de nuit avec un ami. Il est un peu moins de 7h. Ils sont alors pris à partie par un groupe d’individus, au niveau de la rue Jeanne d’Arc, à Nevers.

L’altercation tourne au drame : le jeune homme de 22 ans reçoit un coup de poignard qui lui sectionne la carotide. Il est transporté à l’hôpital dans un état d’urgence absolu, mais décède quelques heures plus tard.

Une semaine après les faits, Shems Beggui reconnaîtra être l'auteur du coup de couteau fatal, avant d'être mis en examen pour meurtre.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus