Meurtre de Thibault Cochet à Nevers : 20 ans de réclusion requis contre le principal accusé

La rue Jeanne-d'Arc, à Nevers, où Thibault Cochet a reçu un coup fatal le 26 mars dernier. / © France 3 Bourgogne
La rue Jeanne-d'Arc, à Nevers, où Thibault Cochet a reçu un coup fatal le 26 mars dernier. / © France 3 Bourgogne

C'est aujourd'hui, vendredi 27 septembre, que la cour d'assises de la Nièvre devrait rendre son verdict dans l'affaire meurtre de Thibault Cochet. Hier, l'avocat général a requis 20 ans de réclusion criminelle contre le principal accusé : Shems Beggui. 

Par Sébastien Kerroux

« Je sais que je ne peux pas réparer ce qui s’est passé, mais je regrette énormément et je suis désolé pour tout » voilà les derniers mots prononcés, ce vendredi 27 septembre, par Shems Beggui devant la cour d'assises de la Nièvre. La veille, l'avocat général avait requis 20 ans de réclusion criminelle contre le principal accusé du meurtre de Thibault Cochet. Les avocats de Beggui n'ont pas plaidé la relaxe, car l'accusé a reconnu les faits. Ils ont seulement plaidé pour une peine plus légère. 

Pour ce dernier jour de procès, Giovanni Clair et Omar Belarbaoui - eux aussi dans le box des accusé - ont tenu également à s'excuser auprès de la famille de la victime : 

Je tiens vraiment à m’excuser auprès de la maman de Thibault, des amis et de Yoann. Je suis celui qui ouvre la portière et donne l’accès à Shems. J’avais consommé de l’alcool et des stupéfiants, je n’étais pas moi-même ce soir-là. A aucun moment on n’a voulu la mort de Thibault. On a agi bêtement en sortant de cette voiture et en voulant se battre. Je n’aurais jamais dû agir de cette manière. Si j’avais été au courant que Shems avait un couteau, jamais je ne serais sorti de cette voiture. A aucun moment un être ne mérite de mourir et encore moins de cette manière - Giovanni Clair

Je suis désolé. On n’a pas voulu ça. Je n’ai pas compris pourquoi il s’est passé ça ce jour-là. Shems Beggui n’a jamais voulu le tuer, juste lui faire peur. Lui-même n’a pas compris pourquoi il a fait ça. On est tous traumatisés - Omar Belarbaoui
 

Cinq jour de procès, quatre accusés

Le procès a débuté le lundi 23 septembre 2019. Dans le box, quatre hommes : Shems Beggui, le principal accusé dans ce procès, et trois autres pour violences en réunion et non-assistance à personne en danger. Shems Beggui a aujourd'hui 23 ans. Le jeune homme, originaire de Nevers, est accusé d'avoir tué Thibault Cochet à la sortie d'une boîte de nuit, en mars 2017. 


Le rappel des faits


Le dimanche 26 mars 2017, Thibault Cochet et un de ses amis sortent de boîte de nuit. Il est un peu moins de 7h. Ils sont alors pris à partie par un groupe d’individus, au niveau de la rue Jeanne d’Arc, à Nevers. L’altercation tourne au drame : le jeune homme de 22 ans reçoit un coup de poignard qui lui sectionne la carotide. Il est transporté à l’hôpital dans un état d’urgence absolu, mais décède quelques heures plus tard. Une semaine après les faits, Shems Beggui reconnaîtra être l'auteur du coup de couteau fatal, avant d'être mis en examen pour meurtre.


Le verdict est attendu ce vendredi 27 septembre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus