No Logo Festival : une première journée de concerts réussie !

© Sarah Rebouh
© Sarah Rebouh

La sixième édition du No Logo Festival débutait ce vendredi à Fraisans dans le Jura, pour trois jours de concerts de reggae. Une première journée qui annonce une très bonne cuvée 2018. Photos.

Par Margaux Tertre

La sixième édition du No Logo Festival s'ouvrait ce vendredi avec le concert du français Pierpoljak. L'enfant terrible du reggae n'a pas déçu : la voix est toujours là. L'envie et le plaisir d'être sur scène également, pour le Français qui a passé quelques mois derrière les barreaux l'année dernière. Son public aussi ne change pas et ressemble à celui du festival : un mélange de quinquagénaires et de jeunes d'une vingtaine d'années. 


La pépite des Caraïbes : Calypso Rose


Plus tard dans la journée, le No Logo a offert à ses festivaliers une petite pépite. À 78 ans, Calypso Rose, la chanteuse de Trinité-et-Tobago, a donné de son déhanché pour faire danser les forges de Fraisans. Accompagnée par ses incroyables musiciens, ce petit bout de femme a l'énergie communicatrice, a donné un concert rythmé.
 
 

Fat Freddy's Drop : des musiciens de qualité


Pour ne rien gâcher, la soirée s'est poursuivie avec le groupe Fat Freddy's Drop. Les sept Néo-zélandais et leur trompette, saxophone, trombone et clavier accompagnés par la magnifique fois du chantier ont fait vibrer les quelques 15 000 festivaliers du No Logo. 
 

No Logo festival 2018 : la première journée en images

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Juif : sa ferme est détruite par un incendie, il bénéficie d’une vague de solidarité

Les + Lus