Opération 1000 cafés : le bar restaurant multiservices de Saint-Emiland est sauvé !

Le bar-restaurant multiservices de Saint-Emiland, en Saône-et-Loire. / © Anne Berger
Le bar-restaurant multiservices de Saint-Emiland, en Saône-et-Loire. / © Anne Berger

La nouvelle a été accueillie avec joie dans la petite commune de Saint-Emiland, en Saône-et-Loire. Le café-restaurant multiservices, qui risquait de fermer ses portes, a trouvé un repreneur grâce à l’opération 1000 cafés.

Par B.L.


Pourquoi "Au petit plaisir" est le coeur de Saint-Emiland ?


"Au petit plaisir" : c’est le nom du commerce multiservices de Saint-Emiland, une commune rurale d’environ 300 habitants située à 15 km d'Autun et du Creusot.

"C’est le cœur du village", reconnaît volontiers le maire Jean Simonin.
C’est là que tout se passe, car au même endroit, on trouve un bar, un restaurant, un tabac, du pain, des  journaux, du gaz, une épicerie, un point poste avec retrait d’argent…

Le commerce est fermé un seul jour par semaine, le samedi. Le reste du temps, il est ouvert de 7h à 20h sans interruption. L’accueil est aussi assuré les dimanches et jours fériés de 7h à 14h.

Annie et Gérard Lenozaih sont aux commandes depuis 23 ans.
Cela fait trois ans qu’ils voulaient passer la main, mais ils n’arrivaient pas à trouver un repreneur.

 
 

C'est quoi l’opération 1000 cafés ?


C’est pourquoi quand le groupe SOS a lancé l’opération 1000 cafés pour "réinventer le café du village", le maire de Saint-Emiland a sauté sur l’occasion et a fait acte de candidature comme de nombreux autres maires de France.

L’opération a pour but de "revitaliser les communes rurales en ouvrant ou en reprenant 1000 cafés dans 1000 communes de moins de 3500 habitants, qui n'ont plus de café ou risquent de le perdre".
L’objectif est de maintenir des cafés qui offriront divers services : relais poste et colis; point presse; dépôt de pain; épicerie et produits locaux; espace de co-working; organisation de débats citoyens et de conférences; animations culturelles, etc.

Début 2020, déjà plus de 550 communes ont candidaté à l’opération (dont une cinquantaine en Bourgogne-Franche-Comté) et plus d’un millier de personnes ont postulé pour la gestion d’un café multiservices.
Les candidatures sont examinées au fur et à mesure. L’équipe de "1000 cafés" s’est rendue sur le terrain dans un certain nombre de communes.

C’est ainsi que le commerce multiservices d’Annie et Gérard à Saint-Emiland a été sélectionné et fait partie des premiers projets retenus !

 
Opération 1000 cafés : le bar restaurant multiservices de Saint-Emiland est sauvé !
La nouvelle a été accueillie avec joie dans la petite commune de Saint-Emiland, en Saône-et-Loire. Le café-restaurant multiservices, qui risquait de fermer ses portes, a trouvé un repreneur grâce à l’opération 1000 cafés.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus