• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Page été : tourisme en side-car sur les routes du Morvan

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Avec les membres de l'association sidecargots de Bourgogne, nous vous emmenons à la (re)découverte des jolies routes du Morvan. Ce club de sidecaristes organise chaque année 3 sorties dans la région. 

Par Caroline Jouret

C'est un moyen de locomotion qui attire toujours des regards curieux et amusés. Le sidecar est sympathique. A la fois moto et voiture, ce drôle d'engin a ses adeptes. Ce sont surtout des passionnés comme Alain Godillat, un motard dijonnais devenu side-cariste au moment où sa famille s'est agrandie. 

"C'est un véhicule parfaitement assymétrique, dit-il, et on n'a pas besoin de rouler très vite pour le piloter. Quand on l'a apprivoisé, ça devient très intéressant et on devient passionné, ajoute-t-il.
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

En side-car, on profite mieux des paysages, on se sent en contact avec la nature. "On peut sentir les bonnes odeurs des foins, des sapins... On est libre, on fait ce qu'on veut, on va où on veut, on va à l'aventure" dit Jocelyne Godillat.

Le side-car a d'abord eu une vocation utilitaire. "Dans les années 1930 à 1940 il n'y avait que des voitures de luxe", explique Pierre-Yves Cornu - membre de l'association "Les sidecargots de Bourgogne".

"Les gens qui n'avaient pas les moyens de s'acheter une voiture roulaient en moto. La solution pour emmener toute la famille, c'était de mettre une caisse à côté pour emmener un ou deux enfants et on partait à trois, à quatre sur l'attelage".

Reportage : Sébastien Kerroux - Lucie Martin - Pascal Di Betta
Montage : Patrick Jouannin
avec
Alain Gaudillat : sidecariste dijonnais
Jocelyne Gaudillat
Pierre-Yves Cornu : membre de l'association "Les sidecargots de Bourgogne"










 

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus