• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Patrimoine : comment sauver nos églises en péril ?

Le clocher de l'église d'Authiou (58) s'est paré d'un échafaudage. L'édifice, classé monument historique, va connaître plusieurs mois de travaux. / © France 3 Bourgogne
Le clocher de l'église d'Authiou (58) s'est paré d'un échafaudage. L'édifice, classé monument historique, va connaître plusieurs mois de travaux. / © France 3 Bourgogne

Comment restaurer nos églises? Avec quels moyens? Dans les petites communes c'est un vrai problème quand les travaux se chiffrent en milliers d'euros et que le nombre d'habitants ne ne dépasse parfois pas la centaine. 

Par Caroline Jouret

Dans nos campagnes, chaque village a son église. Les clochers font partie du paysage. Ils semblent immuables. Mais comme tous les bâtiments les édifices religieux vieillissent et ont besoin de travaux d'entretien.
 
Dans la Nièvre, l'église d'Authiou est actuellement en travaux. L'édifice est classé monument historique. Le chœur était étayé depuis près de 20 ans pour éviter son effondrement.
Le maire d'Authiou, Pierre de Becque (SE), raconte : "Les voutes commençaient à s'écarter, des désordres ont commencé à apparaître. On s'est aperçu qu'il y avait des claveaux qui commençaient à bouger, on s'est aperçu qu'il y avait des fissures importantes...".
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Face à l'ampleur du chantier, le projet a été plusieurs fois repoussé, le temps que l'équipe municipale réunisse les financements et puisse lancer la sauvegarde
Pierre Becque ajoute "Nous sommes 35 habitants l'hiver avec un budget de 40 000 euros par an. Et là, on se trouvait avec un budget de réparation pour l'église de 300 000 euros."

A quelques kilomètres d'Authiou, à Asnan il ne reste plus que les bases des murs de l'église. Jugé dangereux et impossible à sauver par la mairie, l'édifice a été démoli.

Interrogés, les habitants sont partagés entre regrets et résignation. "L'église, c'était l'église! " dit l'un d'entre eux. "Moi, elle ne me gênait pas du tout. Bien sûr, s'il y avait eu moyen de la conserver, j'aurais préféré ".  Autre opinion, celle d'une habitante : "ça manque un peu au payasge effectivement, mais bon... On n'avait pas le choix. La décision a été prise..."   
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Toujours dans la Nièvre l'église de Chaluzy est toujours debout. Désacralisée à la Révolution, utilisée comme grange, menacée de ruine, elle a été reprise par une association de passionnés : 50 ans de travaux, pour continuer à faire vivre le lieu.

Le Président des Amis du Vieux Chaluzy, Guy de Valmont est satisfait:  " Le plus gros est fait. L'église est utilisable. Elle ne risque plus de s'effondrer, elle a retrouvé à peu près son architecture et son  visuel d'origine."
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne


Mais les églises en péril se multiplient dans le département. La menace vient aussi du fait qu'elles sont de moins en moins fréquentées. C'est ce qu'explique Jacques Mansuy, le Directeur de la Caisse des monuments et sites de la Nièvre (Camosine) : " Les églises sont moins ouvertes, donc moins aérées elles sont sujettes à des problèmes d'humidité plus importants aujourd'hui et il faut veiller à les contrôler très régulièrement pour éviter des dégradations plus importantes." 

Depuis la loi de 1905 c'est aux communes d'assurer l'entretien des églises. Une lourde responsabilité que celle de veiller sur un patrimoine fragile et ancré dans les mémoires locales...

Reportage : Rémy Chidaine - Tania Gomès
Montage : Philippe Sabatier
Avec
- Pierre de Becque : Maire d'Authiou (SE)
- Guy de Valmont : Président des Amis du Vieux Chaluzy
- Jacques Mansuy : Directeur de la Caisse des monuments et sites de la Nièvre (Camosine)




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : festival VYV, demandez le programme et le mode d'emploi !

Les + Lus