La conspiration du silence

En 1984 une nouvelle affaire éclate dans le paisible village d’Appoigny, à 10 km d’Auxerre. Huguette, 19 ans, réussit à s’échapper du « pavillon de l’horreur » où elle est séquestrée et torturée depuis 3 mois avec une autre jeune femme de la DDASS, Mikaela. Quand les propriétaires de ce pavillon, le couple Dunand, sont arrêtés, on découvre l'enfer vécu par ces jeunes femmes. Leurs disparitions n’avaient inquiété personne. Un carnet comportant 30 noms est saisi lors de la perquisition : il s’agit de clients aisés et bien sous tous rapports qui venaient payer pour « consommer de la torture » sur des êtres sans défense. Le couple est mis en examen pour viols avec tortures et actes de barbarie, puis incarcéré.
À propos de l'émission : Série documentaire française (8x35 min) | La conspiration du silence revisite les affaires de disparitions et de mœurs qui ont frappé le département de l’Yonne des années 70 jusqu’au début des années 90. Cette fresque tragique invite à replonger dans l’une des périodes les plus obscures de l’histoire judiciaire et criminelle française.