La conspiration du silence

1989, Auxerre est en état de choc. Pierre Charrier, fondateur de l'APAJH de l'Yonne, est pris en flagrant délit de viol sur l’une de ses pensionnaires, Nathalie. Il est inculpé. L’enquête révèle l’omerta qui plane sur le microcosme des notables et du handicap local. Seule une minorité prend la défense des personnes handicapées, tandis qu’une majorité influente reste silencieuse. En 1992, le jugement dévoile la personnalité du violeur qui prétend que les handicapées ont des besoins sexuels et qu’il ne faisait qu’assurer une mission éducative... Le viol est requalifié en attentat à la pudeur sur personne vulnérable et Pierre Charrier est condamné à 6 ans de prison. Pierre Monnoir entre alors en jeu et crée l’association de défense des handicapés de l’Yonne. C’est le début d’une croisade de 15 ans pour rétablir la vérité sur les disparues.
À propos de l'émission : Série documentaire française (8x35 min) | La conspiration du silence revisite les affaires de disparitions et de mœurs qui ont frappé le département de l’Yonne des années 70 jusqu’au début des années 90. Cette fresque tragique invite à replonger dans l’une des périodes les plus obscures de l’histoire judiciaire et criminelle française.