La tête à l'endroit

Dans ce numéro de la tête à l'endroit, nous partons à la découverte du Haut-Jura. Composé d’une succession de milieux naturels, ce territoire abrite de nombreuses espèces végétales et animales. Chaque forêt, pré-bois, tourbières ou roches abrite une biodiversité extraordinaire. Dans un premier temps, Guillaume va faire la connaissance de Julien et Claude. Ces deux photographes animaliers vont l'emmener dans leurs coins préférés. En premier lieu, Julien va lui montrer comment monter un affût. Cet abri lui permet de prendre des clichés du lynx, chouettes et autres habitants de la forêt sans se faire repérer. Quant à Claude, il emmènera Guillaume au pied de falaises vertigineuses. Là, ce niche un animal célèbre du Haut-Jura : le faucon pèlerin. Constitué en majorité par des épicéas, les forêts haut-jurassiennes recouvrent près de 70% du territoire du parc. Dites secondaires, elles sont exploitées par l’homme depuis toujours.  Guillaume se rendra sur une parcelle appelée « Futaie Jardinée ». Guillaume va faire la connaissance de Félix qui lui expliquera les avantages d'une telle futaie. Puis Félix proposera à Guillaume de monter en rappel au sommet d'un arbre. Il lui parlera alors de son métier d'écureuil. Un travail passionnant ou l'on récupère les graines des arbres. Respecter le vivant, c’est une condition pour s’épanouir dans le Haut-Jura, terre sauvage et authentique. Ce souci préservation anime les acteurs du Parc naturel régional du Haut-Jura. Parmi l’ensemble de ses missions, la défense des milieux naturels est toujours en ligne de mire. Les tourbières du Jura sont un exemple parfait de milieu fragile qui nécessite une attention particulière. Guillaume va découvrir avec Pierre l'importance considérable d'une tourbière dans la lutte contre le réchauffement climatique.
Retrouvez La tête à l'endroit sur france 3 Franche-Comté de 12:55 à 13:21
Présenté par Guillaume Pierre