• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

PSA : 3800 euros de prime de performance pour les salariés au salaire inférieur à deux Smic

PSA Peugeot affiche un résultat historique en 2018. / © PIERRE ROUANET/MAxPPP
PSA Peugeot affiche un résultat historique en 2018. / © PIERRE ROUANET/MAxPPP

Le patron du constructeur automobile français PSA, Carlos Tavares, a annoncé mercredi sur France  Info une prime exceptionnelle de 3 810 euros brut pour ses salariés qui ont "un salaire inférieur à deux Smic".

Par Sarah Rebouh

Comme l'expliquent nos confrères de France Info,  le bénéfice du groupe automobile où figurent Peugeot et Citroën a atteint 2,83 milliards d'euros l'an passé. C'est un record. La bonne nouvelle pour les salariés c'est que le groupe s'apprête à verser une prime de "performance et d'intéressement de 3 810 euros, en hausse de 43%". Cette somme concernera les salariés qui ont "un salaire inférieur à deux Smic".

"Le PDG de PSA est un patron heureux car l'entreprise a obtenu des résultats qu'on peut qualifier d'historiques, s'est-il réjoui. J'en suis très heureux pour l'ensemble des salariés et je veux les remercier très sincèrement, leur adresser mes félicitations appuyées : ils ont été absolument formidables" a expliqué Carlos Tavarès, le PDG du groupe. 

Le PDG a également indiqué que PSA allait tenter un retour aux Etats-Unis, sous la marque Peugeot. Il en était parti en 1991, à l'époque, le modèle phare de la marque était la bonne vieille 405.

Le 14 février, le deuxième round des négociations salariales au siège de PSA, à Poissy, dans les Yvelines, sonnait comme un un échec pour les syndicats. Patrick Michel, délégué syndical central à Force ouvrière, déclarait alors que "ce que propose PSA n'est pas à la hauteur des résultats du groupe". Cette nouvelle annonce va-t-elle faire pencher la balance ? À suivre...

Notre reportage à PSA Sochaux
Une prime pour les salaries de PSA: réactions à Sochaux
Reportage de Jean-Luc Gantner et Jean-Stéphane Maurice Avec Eric Peultier (Force Ouvrière) et Jérôme Boussard (CGT)

A lire aussi

Sur le même sujet

Aéromodelisme : des hélicoptères plus vrais que nature

Les + Lus