Quingey : la recyclerie de l'association TRI en difficulté après le confinement

L'association TRI, installée à Quingey, a rouvert la recyclerie après le confinement. Malgré le retour des dons et l'accroissement des stocks, les clients peinent à revenir. Reportage.

La recyclerie de Quingey.
La recyclerie de Quingey. © Denis Colle

Même s'il en donne l'impression parfois, le déconfnement n'est pas synonyme de retour à la normale. L'association TRI, installée à Quingey et qui oeuvre pour la réinsertion via le recyclage et la revalorisation, a rouvert ses portes au public. Tous sont heureux de voir les curieux et potentiels acheteurs revenir dans les locaux.

Les longues semaines de fermeture ont tout de même provoqué un manque à gagner qu'il sera difficile de combler. Dopés par la reprise des dons et des collectes en déchetterie, les stocks grimpent en flèche, les affaires rentrent oui, mais pas l'argent. Limitées dans leur capacité d'accueil, les ventes du samedi ont baissé de moitié. Une deuxième vente hebdomadaire sera désormais organisée le mercredi matin.

Nous avons fait le point sur la situation avec les membres de l'association TRI qui espèrent pouvoir sortir la tête de l'eau  le plus rapidement possible, en continuant à se serrer les coudes. 

Un reportage de Stéphanie Bourgeot, Denis Colle et Jean-Pascal Maujard :

Quingey : la recyclerie de l'association TRI en difficulté après le confinement

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter