• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Rouvray : les parents d'élèves ont bloqué l’école du village

Les parents de l’école des Prés-Verts de Rouvray réclament davantage de moyens pour scolariser dans de bonnes conditions les enfants des demandeurs d'asile. / © Emmanuel Pinsonneaux
Les parents de l’école des Prés-Verts de Rouvray réclament davantage de moyens pour scolariser dans de bonnes conditions les enfants des demandeurs d'asile. / © Emmanuel Pinsonneaux

Des parents d'élèves ont bloqué l’école de Rouvray, en Côte-d’Or. Ils dénoncent des classes surchargées et réclament davantage de moyens pour scolariser dans de bonnes conditions les enfants des demandeurs d'asile.
 

Par B.L.

L'école des Prés-Verts de Rouvray, située à une vingtaine de kilomètres de Semur-en-Auxois, compte 82 élèves.

Ils sont encadrés par trois enseignantes. Il y a aussi une maîtresse allophone (qui a une autre langue maternelle que le français). Elle vient quelques jours par semaine s'occuper des enfants du Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile (CADA) installé dans la commune depuis deux ans.

Au total, une vingtaine d'élèves ne parlent pas français. Quand ils ne sont pas avec leur maîtresse, ils sont intégrés aux trois autres classes de l’école.
 
 
Les parents d’élèves de l’école de Rouvray, en Côte-d’Or, réclament l’ouverture d’une quatrième classe. / © Emmanuel Pinsonneaux
Les parents d’élèves de l’école de Rouvray, en Côte-d’Or, réclament l’ouverture d’une quatrième classe. / © Emmanuel Pinsonneaux
 

Les parents d’élèves demandent l’ouverture d’une quatrième classe

"Cela désengorgerait les classes, puisqu’on passerait d’environ 30 à 20 enfants par classe. Cela permettrait aux maîtresses de s’occuper de tout le monde correctement plutôt que de laisser de côté les enfants du CADA", explique une mère de famille.

Pour sensibiliser le rectorat à leur cause, les parents ont cadenassé la grille et installé des banderoles dans la cour de l’établissement.

Ils ont finalement obtenu un rendez-vous à l'inspection académique ce jeudi 6 septembre 2018 dans l’après-midi. Affaire à suivre.

 


Le reportage d’Emmanuel Pinsonneaux, Dalila Iberrakene et Hugo Piguet avec
-Annie Garcet, maire de Rouvray (SE)
-Bakary Kouyaté
-Cindy Rignault, parent d'élève
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Marche contre l'homophobie à Besançon

Les + Lus