Cascades, carambolages : le stock car fait le show en Haute-Saône

© France 3 Franche-Comté : Maxime Villirillo
© France 3 Franche-Comté : Maxime Villirillo

Des voitures et des conducteurs qui n'ont peur de rien. Heureusement, le tout se déroule sur circuit fermé et pour le spectacle. Vauconcourt-Nervezain en Haute-Saône accueillait ce dimanche 1er octobre le grand prix de Franche-Comté de stock car. 

Par Sophie Courageot

Stock car à Vauconcourt en Haute-Saône
20 tours de circuit où tout est autorisé pour ces pilotes. Avec Jean-Marie Lanouguere FSMO (Fédération des sports mécaniques originaux) - César Baesso Pilote - Pascal Guerraz Commissaire de course. Reportage M.Villirillo, F.Buridant.


La manifestation sportive était organisée par le syndicat d'initiative de Vauconcourt-Nervezain sous le contrôle de la Fédération des sports mécaniques originaux.

Une épreuve toujours aussi spectaculaire pour le grand public. En piste cette année, les pilotes internationnaux du palais omnisports de Paris-Bercy.


Le stock car est né dans les années 30 


Les origines des courses de stock-car remontent aux années 30 à la période où la contrebande d'alcool faisait rage aux États-Unis du temps de la prohibition. Pour échapper aux forces de police, les trafiquants modifiaient leurs automobiles pour les rendre plus performantes. Rapidement, des courses sauvages entre contrebandiers sont organisées. Le stock car est né ! 

La discipline a survécu dans le monde entier. En témoigne cette vidéo de 1955 sur une course de stock car en Angleterre. 

1955 - stock car in England


 

Sur le même sujet

AJA : qui pour remplacer Francis Gillot ?

Près de chez vous

Les + Lus