• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saison estivale 2016 : mauvais bilan pour les hôtels bourguignons

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Lors de la saison d'été 2016, la fréquentation dans les hôtels et les campings de la grande Région diminue de 1,3 % par rapport à la saison précédente. Les hôtels sont les plus impactés par cette baisse, a t-on appris auprès de l'INSEE de Bourgogne-Franche-Comté.

Par Sébastien Kerroux

Au cours de la saison d'été, de mai à septembre 2016, les hôtels et campings de Bourgogne-Franche-Comté ont totalisé 6,3 millions de nuitées. Un nombre en baisse de 1,3% par rapport à la saison précédente. Avec un repli de la fréquentation de près de 10%, le mois de juin a été particulièrement mauvais. La faute sans aucun doute aux intermpéries qui ont secoué la région au printemps. La saison d'été a été plus satisfaisante pour les campings - dont la fréquentation est stable par rapport à 2015 - que pour les hôtels, qui quant-à eux ont du faire face à une baisse du nombre de nuitées ( - 2,3 % ).

Saison hôtelière : une fréquentation en baisse par rapport à 2015


Avec 3,7 millions de nuitées dans l'hôtellerie de Bourgogne-Franche-Comté - entre mai et septembre 2016 - la fréquentation diminue de 2,3% par rapport à l'exercice 2015. Seule satisfaction pour l'industrie hôtelière bourguignonne : le mois de juillet, dont la fréquentation est légèrement supérieure à celle de l'année précédente. Malheureusement, les chiffres pour les mois de juin, août et septembre sont particulièrement médiocres avec un repli du nombre de nuitées de plus de 3%. La fréquentation étrangère est en recul pour chaque mois de la saison. La baisse la plus élevée a eu lieu en août. Selon l'INSEE, c'est la crainte de nouveaux attentats sur le territoire français qui serait à l'origine de cette baisse. Avec 70 000 nuitées de moins, la fréquentation chinoise chute de 36,8%.

Saison camping : fréquentation stable par rapport à 2015


Malgré un début de saison difficile, conséquence d'une météo maussade dans la région, la fréquentation dans les campings de Bourgogne-Franche-Comté est stable par rapport à la saison estivale 2015. Une fréquentation particulièrement satisfaisante au mois d'août ( + 8,7 %) et en septembre (+ 11,6%). La hausse du nombre de nuitées étrangères compense la baisse des nuitées françaises. Principaux pays représentées : la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne et la Grande-Bretagne.


Le département de Haute-Saône particulièrement concerné par ce recul


La fréquentation des hôtels et campings de Haute-Saône réunis ont connu une baisse de 4,6% par rapport à 2015. Mauvais résultats également pour le Doubs, avec un recul de 3,8%. Le Territoire de Belfort fait en revanche office de bon élève avec une augmentation  de 11,7% du nombre de nuitées dans les hôtels, et de 22,6% dans les campings, soit une hausse globale de 13,6% par rapport à la saison estivale 2015. En Bourgogne, c'est la Côte-d'Or qui connaît la baisse la plus importante. Avec un recul de 3,6% par rapport à 2015. 

Sur le même sujet

AJ Auxerre : la mise en sécurité du stade Abbé-Deschamps débute

Les + Lus