Beaubery (71) : un bel hommage a été rendu aux résistants et au bataillon du Charollais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Caroline Jouret
© France 3 Bourgogne

Inauguré en juin 1947 le mémorial de Beaubery a aujourd’hui 70 ans. Cet anniversaire a été marqué ce week-end par un hommage aux 96 résistants du maquis de Beaubery et aux soldats du bataillon du Charollais morts pour la France dans les années 40. 

Ne pas oublier le sacrifice de ceux qui se sont battus pour la liberté et pour la France... 70 ans après, à Beaubery, la mémoire reste vive. Durant le week-end des 1er et 2 juillet 1917, le village a fait honneur aux résistant du maquis de Beaubery. L'un d'entre eux est encore là, fidèle au poste au nom de ses frères d'armes :  Jean Larson, 94 ans.  

Au total sur le mémorial 96 noms sont figés dans la pierre : 96 résistants, anciens maquisards et soldats morts pour la France dans les années 40. Croire, lutter, vaincre… telle était leur devise.

1500 personnes sont venues assister aux cérémonies. Des soldats de l'armée étaient présents avec leurs Jeep de la seconde guerre mondiale, des gendarmes, et des familles des résistants.

L'ancien maire de Beaubery,André Auclair, est particulièrement attentif et actif pour que jamais ne s'éteigne le souvenir des actions héroiques de la résistance. 

Un travail de mémoire qui n'est pas qu'une affaire d'anciens :  des jeunes, des lycéens notamment, sont régulièrement invités.

Sakaria Soullami et Romy Ho A Chuck
Montage : Aurélien Marone Missud
avec
Jean Larson, Ancien du maquis de Beaubery
Monique Bonin, Belle-fille de résistant
André Auclair, Président de l'amicale du maquis de Beaubery et du bataillon du Charollais

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.