Chalon-sur-Saône : quand les gendarmes conseillent les agriculteurs dans la lutte contre les vols

Le nombre de vols est en augmentation dans les exploitations agricoles
Le nombre de vols est en augmentation dans les exploitations agricoles

Face à l’explosion du nombre de vols dans les exploitations agricoles, la compagnie de gendarmerie de Chalon-sur-Saône a décidé d’organiser des réunions. Objectif : donner aux agriculteurs quelques "trucs" indispensables pour lutter contre ce fléau.
 

Par B.L.

Quels sont les vols dont sont victimes les agriculteurs ?

"La petite et grande délinquance s’invitent de plus en plus dans les exploitations agricoles. En 2018, l’augmentation des vols est de 60 % par rapport à 2017 sur la compagnie de Chalon-sur-Saône", explique la gendarmerie de Saône-et-Loire.

Véhicules, tracteurs, gasoil, matériels électroportatifs, outillage, GPS
Ce sont les vols les plus courants commis dans les exploitations agricoles.

Face à la recrudescence de ces délits, le Capitaine Farrugia de la compagnie de gendarmerie de Chalon-sur-Saône a décidé de lancer une campagne d’information. Cela prend la forme de réunions pendant lesquelles les forces de l’ordre conseillent les agriculteurs.
 
© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
© PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

 

Comment les agriculteurs peuvent-ils se protéger ?

Parmi les conseils donnés, certains sont classiques, mais essentiels :

-fermer et verrouiller toutes les issues

-installer des portails et des clôtures

-placer des alarmes sur les bâtiments et les cuves à fioul

-mettre des éclairages à détection de mouvements

-ne pas laisser les clés sur les serrures ou au-dessus des portes

-marquer les outils et relever les numéros de série en dressant un inventaire.



Mais, face à la détermination des malfaiteurs, il faut parfois prendre des mesures plus importantes :

 -créer des fosses autour de la ferme

-équiper les tracteurs de traqueurs

-installer des systèmes anti-démarrage sur les tracteurs

-mettre en place des caméras de chasse

 


 

Pourquoi installer l’application Vigi Agri ?

L’application Vigi Agri est le fruit d’un partenariat entre le groupement de gendarmerie et la chambre d’agriculture. Il s’agit d’un dispositif d'alerte par SMS.

Les agriculteurs qui adhérent au système Vigi Agri reçoivent des messages provenant de la gendarmerie.

ls sont mis au courant des faits délictuels commis dans le département chez d’autres agriculteurs et peuvent ainsi redoubler de vigilance.

 

Quel est le calendrier des réunions ?

La première réunion a eu lieu lundi 11 mars 2019 à Sennecey-le-Grand.

Deux autres rendez-vous sont prévus :

-vendredi 15 mars 2019, à 14h, à Saint-Désert

-mardi 19 mars 2019, à 10h, à la coopérative de Verdun-sur-le-Doubs.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus