• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Chalon-sur-Saône : et si vous alliez à la Nuit des conservatoires

Grâce à la Nuit des conservatoires, les organisateurs espèrent recruter de nouveaux élèves.
Grâce à la Nuit des conservatoires, les organisateurs espèrent recruter de nouveaux élèves.

Le conservatoire du Grand Chalon ouvre ses portes dès 16 heures vendredi 29 janvier 2016. Vous pourrez assister gratuitement à des concerts, des ateliers, des spectacles… de musique, de danse et de théâtre.

Par B.L.


Le conservatoire à rayonnement régional du Grand Chalon propose pas moins d’une cinquantaine de disciplines (piano, guitare, chant, trompette, accordéon hautbois, musique de chambre ou orchestre, musiques électroacoustiques…). Ce que l’on sait moins, c’est que les conservatoires ont beaucoup changé ces dernières années et qu'on n'y apprend pas seulement à jouer de la musique. Il y a aussi des cours de danse et de théâtre.

Pour la troisième année consécutive, le public est donc invité à passer une nuit pas comme les autres. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles approches, des pédagogies multiples, du jazz, du classique, du rock, du hip hop, de la musique baroque, de l’électro, des spectacles mixtes, etc.

La 3ème "Nuit des conservatoires" a lieu vendredi 29 janvier à Chalon-sur-Saône
Présentation avec Robert Llorca, directeur du conservatoire de Chalon et secrétaire général du SPEDIC, dans Bourgogne Franche-Comté Matin vendredi 29 janvier 2016. - Une émission présentée par Murielle Rousselin


Cette idée née à Chalon-sur-Saône a séduit d’autres conservatoires en France, qui sont plus en plus nombreux à participer à l'opération. Cette année, près d'un millier d'entre eux proposent des animations. L’an prochain, la Nuit des conservatoires devrait prendre un rayonnement européen.

Ce concept permet de toucher un public qui ne pousserait pas habituellement la porte d'un conservatoire. Les organisateurs espèrent ainsi recruter de nouveaux élèves. "Les conservatoires ne sont pas réservés à une élite. Nous formons surtout des amateurs et nous proposons des formations de différentes durées", précise Robert Llorca, directeur du conservatoire du Grand Chalon.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

toute l'actu musique

toute l'actu Danse

Hépatite C : la maladie silencieuse

Les + Lus