Cet article date de plus de 4 ans

Saône-et-Loire : la conseillère régionale Valérie Redl quitte le groupe FN

Alors que le Front National tenait ce week-end ses Assises Présidentielles à Lyon, des dissensions secouent le groupe frontiste à la région. Une élue, Valérie Redl, a décidé de le quitter et de renoncer à l'investiture qui lui était promise pour les législatives.
Valérie Redl, conseillère régionale élue sous l'étiquette du FN
Valérie Redl, conseillère régionale élue sous l'étiquette du FN
Ces 4 et 5 février 2017, le Front national voulait afficher l'image d'un parti rassemblé derrière Marine Le Pen. Tous les cadres du mouvement étaient réunis à Lyon pour assister au lancement officiel de la campagne présidentielle de leur leader.

Tous sauf Valérie Redl ! Cette conseillère régionale de Saône-et-Loire n'a pas repris sa carte au FN, parti qu'elle avait rejoint fin 2014. Elle n'appartiendra plus non plus au groupe frontiste à la région Bourgogne-Franche-Comté. Cette élue avait ouvertement critiqué les mauvais remboursements des frais de campagne des candidats aux dernières élections. Préinvestie aux législatives par le Front national, elle refuse désormais de porter cette étiquette.

Sollicitée par la rédaction, la présidente du groupe FN à la région, Sophie Montel, n'a pas répondu à notre demande d'interview. Les instances nationales ont sommé Valérie Redl de rentrer dans le rang. Il faut dire que, par ailleurs, elle n'est pas une aficionado de la ligne Florian Philippot.

Le reportage d'A. Berger et de D. Iberrakène avec :
durée de la vidéo: 01 min 51
Saône-et-Loire : la conseillère régionale Valérie Redl quitte le groupe FN

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rassemblement national politique région bourgogne franche-comté