Le Creusot : James Thierrée présentera son nouveau spectacle à L'Arc les 20 et 21 mai prochains

Publié le Mis à jour le
Écrit par Maryline Barate
James Thierrée
James Thierrée © THOMAS SAMSON / AFP

Pour sa première date française, James Thierrée a choisi L'Arc du Creusot pour présenter son nouveau spectacle « La grenouille avait raison ». Les représentations auront lieu les 20 et 21 mai 2016. En février, il y était déjà en résidence pour concocter cette nouvelle création.

Le public creusotin aura la primeur du nouveau spectacle de James Thierrée « La grenouille avait raison » les 20 et 21 mai prochains. Pas étonnant ! Une vraie complicité s'est nouée entre le petit-fils de Charlie Chaplin et la scène nationale L'Arc depuis une vingtaine d'années. En 1998 déjà, l'artiste était venu sur ce plateau travailler son premier spectacle « La symphonie des hannetons ».

Pour leur dernière création, James Thierrée et sa troupe étaient en résidence au Creusot au cours du mois de février. Cette pièce mêlera une nouvelle fois divers arts : cirque, danse, théâtre, chant. A travers des corps en mouvement et un décor empli d'ingéniosité et de machineries, elle contera les liens qui unissent une fratrie, tour à tour sauvages, touchants et burlesques.

Le reportage de M. Gillot et R. Ho-a-Chuck avec :
  • James Thierrée, auteur et metteur en scène
durée de la vidéo: 02 min 10
Le Creusot : James Thierrée en résidence à L'Arc pour créer son nouveau spectacle


James Thierrée attaché au Morvan

James Thierrée a passé son enfance sur les hauteurs d'Anost, dans le Morvan. Ses parents, Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée, y vivent toujours. Pionniers du nouveau cirque, ils ont transmis leur passion à leurs enfants. Dès quatre ans, leur fils James se produisait à leurs côtés. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.