• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tous les syndicats d'Alstom appellent à la grève le 27 septembre

Le groupe Alstom emploie 9 000 salariés en France, répartis sur douze sites, dont un en Saône-et-Loire. / © FTV
Le groupe Alstom emploie 9 000 salariés en France, répartis sur douze sites, dont un en Saône-et-Loire. / © FTV

Tous les syndicats d'Alstom appellent à la grève le mardi 27 septembre 2016 contre le projet d'arrêt de la production de trains à Belfort.

Par B.L. avec AFP

L'intersyndicale (CFE-CGC, CGT, CFDT, FO) d'Alstom a appelé tous les salariés du constructeur ferroviaire à débrayer mardi 27 septembre contre le projet d'arrêt de la production de trains à Belfort.

Les syndicats exigent également que le PDG du groupe vienne "s'expliquer" devant les instances représentatives du personnel et, en attendant, qu’il suspende toutes les négociations sociales en cours.


La direction a annoncé l'arrêt de la production de trains sur le site historique de Belfort d'ici à 2018. Le groupe prévoit de transférer la production de locomotives à Reichshoffen (Bas-Rhin), sans fermeture de site ni plan social, en proposant aux 400 salariés concernés des postes dans d'autres usines françaises.

Le groupe Alstom emploie 9 000 salariés en France, répartis sur douze sites, dont un en Saône-et-Loire. L’usine du Creusot est le centre d’expertise et de référence pour les bogies de trains, locomotives, tramways et métros. Le site de Bourgogne emploie plus de 650 personnes. Alstom possède aussi deux sites en Franche-Comté, l’un à Ornans dans le Doubs et celui de Belfort, dans le Territoire de Belfort, qui est devenu un enjeu national à huit mois de l'élection présidentielle.

A lire aussi

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus