• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Montceau-les-Mines : les difficultés du métier de garagiste-fourriériste

Des épaves des véhicules incendiés sur Montceau-les-Mines / © FTV
Des épaves des véhicules incendiés sur Montceau-les-Mines / © FTV

A Montceau-les-Mines en Saône-et-Loire, le couvre-feu est mis en place pour les mineurs depuis le 4 novembre. Un apaisement pour les habitants victimes d'incendies volontaires depuis juillet dernier. Parmi eux, un garagiste récemment visé nous a ouvert sa concession pendant sa garde de nuit.

Par F.L.

Observateur et victime
Christophe Vacher est à la fois témoin et victime du climat de tension qui règne sur Montceau-les-Mines.
Christophe est fourriériste. Quand la police l'appelle, il remorque les voitures brûlées jusqu'à son garage.
Mais c'est son garage qui a été aussi la cible des incendiaires, dans la nuit du 3 au 4 novembre. Ils sont venus pour supprimer toute trace ADN sur une voiture volée.

Couvre-feu et renfort policier
Un couvre-feu pour les mineurs a été instauré depuis dimanche  4 novembre, et un renfort policier annoncé d'une quarantaine de CRS a été déployé.

Pour autant, Christophe ne se sent pas plus rassuré, il reçoit des messages de menaces sur son téléphone portable et évoque le sentiment d'être "épié".
Comme les autres victimes d'incendies volontaires, ce que Christophe attend maintenant, ce sont des réponses : qui sont les auteurs de ces incendies et quand vont-ils être arrêtés ?


Le reportage de Maeva Damoy et Anthony Borlot
Intervenant :
  • Christophe Vacher, garagiste
 
Montceau-les-Mines : suivi d'un garagiste remorqueur

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus