• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Réfugiés : Un collectif en Charollais veut appeler à la solidarité

Ecoeurés par la mobilisation contre la création d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile à Verosvres, en Saône-et-Loire, des habitants ont décidé de se mobiliser pour ouvrir le dialogue sur la question des migrants

Par Muriel Bessard

Verosvres : un collectif pour aider à l'accueil des réfugiés
Face à l'annulation du projet de création d'un centre d'accueil pour demandeurs d'asiles à Verosvres dans la Saône et Loire après les réactions hostiles des habitants, un collectif favorable à l'accueil des migrants s'est constitué, pour ouvrir la discussion autour de la problématique des migrants et réfugiés en France. Le reportage de Christina Chiron, Romy Ho-a-Chuck et Philippe Sabatier avec Brigitte Lerendu et Iain Simpson Smith, du collectif "Accueil réfugiés en Charolais" et Daniel Gerbier, conseiller municipal, membre du collectif "Accueil migrants de Tramayes" - France 3 Bourgogne

En mars 2016, un projet de CADA (centre d’accueil pour demandeurs d’asile) est annoncé à Verosvres en Saône-et-Loire. Il est envisagé de l’installer dans les locaux du lycée professionnel qui doit fermer. Le projet mené par l’association Le Pont prévoit d’accueillir environ 150 personnes. Aussitôt, la population réagit : banderoles, pétitions… l’opposition est telle que début mai le projet est finalement abandonné.

Le mot d'ordre : "Ailleurs et chez nous"

C’est cet épisode qui est le point de départ de la création de ce collectif. Indignés par certains propos tenus, étonnés de l’ignorance de certaines personnes, les membres de « Accueil réfugiés en Charolais » ont décidé de parler, communiquer, expliquer pour faire réfléchir et changer les idées reçues. Pour eux, accueillir des réfugiés, ça « n’est pas une menace mais une richesse ».

Des actions à venir

Aujourd’hui, le collectif compte 80 membres. Leur 1ère action collective a été l’écriture d’une lettre ouverture envoyée aux municipalités du coin et à la préfecture de Saône-et-Loire. Ils envisagent également une journée d’action dans quelques semaines avec des réfugiés qui pourraient parler de leur vie, de leur culture et de leurs espoirs.
Pour contacter le collectif : accueil-refugies-charolais@orange.fr



A lire aussi

Sur le même sujet

AJ Auxerre : la mise en sécurité du stade Abbé-Deschamps débute

Les + Lus