Saône-et-Loire : à quoi ressemble Touroparc en hiver ?

Quand arrivent les premiers frimas, on ne pense plus aux sorties zoo. Pourtant, Touroparc à Romanèche-Thorins est toujours ouvert à la visite. Surtout les équipes s'occupent des pensionnaires avec la préoccupation constante de les protéger du froid.

Par Maryline Barate


La vie dans un zoo en hiver est synonyme de surveillance des températures. Certaines espèces ne sortent plus le bout de leur nez de tout l'hiver. Par exemple, il est crucial de veiller à ce que les terrariums des tortues africaines offrent une ambiance entre 20 et 30 degrés

« Si on laissait dehors ces espèces-là, elles seraient incapables de pouvoir gérer leur digestion. Leur système immunitaire descendrait trop bas car ces animaux sont très dépendants des températures extérieures », explique Eric Plouzeau, vétérinaire au Touroparc.



Pour les autres espèces, les sorties des box sont plutôt de courte durée. Tout dépend de la température extérieure. En cas de sol rendu glissant par le gel; il est hors de question de faire courir des risques de chute et d'écartèlement aux girafes, antilopes et autres rhinocéros.



Le reportage de C. Sauzay et A. Borlot avec :
  • Éric Plouzeau, vétérinaire

Touroparc au cœur de l'hiver

 

Sur le même sujet

Prélèvement à la source : les entreprises s'organisent

Les + Lus