Tournus : les opposants au parc à thème historique "Éclat" se regroupent au sein d'un collectif

Un parc à thème historique doit voir le jour d'ici 2023 à Tournus en Saône-et-Loire. Le projet prévoit de faire venir de nombreux touristes dans le département. Mais certains habitants s'y opposent. Ils ont créé un collectif pour unir leurs forces.

© David Segal / France Télévisions

Porté par le conseil départemental de Saône-et-Loire, le parc à thème historique baptisé "Éclat" se veut comme une sorte de Puy du Fou local. Il prévoit de raconter la Saône-et-Loire à travers des personnages, des légendes qui ont fait l'histoire du département. Il doit voir le jour d'ici deux ans à Tournus.

Des habitants, des agriculteurs, des partis politiques locaux s'opposent à ce projet. Ils ont créé un collectif présenté ce mardi 30 mars à l'occasion d'une conférence de presse. Ils dénoncent entre autres les conséquences écologiques d'un tel projet. "Nous sommes totalement opposés au bétonnage de terres agricoles, précise Marie-Thérèse Delay, enseignante retraitée et propriétaire terrienne. Nous avons eu la visite de la Safer [Société d'aménagement foncier et d'établissement rural], qui nous a demandé si on voulait vendre nos terrains et nous avons dit non."

Les porteurs du projet soutenu par la ville continuent à croire dans leur parc. Ils veulent profiter de la proximité avec l'autoroute A6 pour attirer jusqu'à près de 400 000 visiteurs au bout de dix ans. Pour réaliser un tel objectif, 40 millions d'investissements seront nécessaires pour construire ce parc inspiré de l'architecture du Moyen-Âge. Ce budget devrait être progressivement augmenté de 20 millions d'euros après l'ouverture "pour réinvestir et donner une attractivité supplémentaire au site", comme l'expliquait en 2019 lors de la présentation du projet André Accary, le président divers droite du conseil départemental de Saône-et-Loire.

La vidéo de présentation du projet diffusée en 2019 par le conseil départemental :

ECLAT : Projet de parc historique de spectacles en Saône-et-Loire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie agriculture