• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : le projet de parc naturel régional de Bresse fait peur

Le projet d'un parc naturel régional de Bresse est pour l'instant à l'arrêt. L'étude de faisabilité du parc a été rejetée, à une voix, par des membres du pays de la Bresse bourguignonne. Les partisans pour sa création ne baissent pas les bras et vont relancer le débat.

Par M. F.

L'idée, lancée en septembre dernier, de créer un parc naturel en Bresse est loin de séduire tout le monde. Les avis sont partagés et la crainte de subir une réglementation environnementale encore plus lourde subsiste. 
 
Saône-et-Loire : le projet de parc naturel régional de Bresse fait peur
Le projet d'un parc naturel régional de Bresse est pour l'instant à l'arrêt. L'étude de faisabilité du parc a été rejetée, à une voix, par des membres du pays de la Bresse bourguignonne. Les partisans pour sa création ne baissent pas les bras et vont relancer le débat. - France 3 Bourgogne - Romy Ho-A-Chuck, Anthony Borlot, Cécilia Ngoc

"Non seulement on a besoin d'explications, mais on ne veut pas avoir de nouvelles contraintes, indique Marie-Madeleine Dorey, la maire sans-étiquette de  Charette-Varennes. On en a déjà beaucoup avec Natura 2000, le biotope. Sur la commune de Charette, on a des puis de captage, ce qui veut dire que les agriculteurs ont encore des contraintes vis à vis de l'eau. En plus, moi ce qui me fait peur, c'est ajouter une strate. Pourquoi créer un parc régional si c'est pour englober des choses qui existent déjà autrement ?"

Beaucoup de questions restent en suspens pour certains élus. Pour d'autres, malgré les craintes, ce parc régional est l'atout qui manque à la Bresse pour attirer plus de touristes. "Il y a des points de vigilance à avoir, notamment sur les contraintes que peut apporter la charte du parc naturel régional. Mais toujours est-il qu'en terme de promotion du territoire et de valorisation de notre savoir-faire, effectivement il y a des points positifs à apporter. Au niveau économique et touristique, ça peut être une véritable plus-value pour le territoire", reconnaît Anthony Vadot, le président (LR) du syndicat mixte de la Bresse bourguignonne.
 

"Un parc de développement"

Le projet a subi un premier revers avec le rejet de l'étude de faisabilité par des membres du pays de la Bresse bourguignonne. À l'origine du projet, la députée socialiste de la Bresse est prête à relancer l'idée. "Ce n'est pas un parc de contraintes, c'est un parc de développement, c'est ça qu'il faut vraiment comprendre, affirme Cécile Untermaier. On ne peut pas imaginer une telle procédure lancée dans n'importe quel territoire de la France. C'est parce que la Bresse bourguignonne a une richesse culturelle, a une richesse naturelle, a des habitants à fort potentiel qui ont su à la fois préserver la culture et faire du développement."

Il faudra beaucoup de temps et d'explications pour que cette idée devienne réalité.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saulieu : la basilique Saint-Andoche souffle ses 900 bougies

Les + Lus