• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Savigny-les-Beaune : les viticulteurs se préparent à affronter un nouvel épisode de gel

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Alors que Savigny-les-Beaune est en fête en ce premier week-end de mai, le froid est de retour et le gel pourrait sévir les nuits prochaines. Autour de Beaune et de Nuits-Saint-Georges, les viticulteurs se préparent à nouveau à faire brûler de la paille dans les rangs de vigne. 

Par Caroline Jouret

Pour la troisième fois cette année, les viticulteurs se préparent à affronter le risque de gel. Déjà dans la nuit du 4 au 5 avril dernier, des opérations de brûlage de paille pour protéger la récolte avaient été menées dans les vignobles de Monthelie, Auxey-Duresses, Meursault, Puligny, Saint-Aubin, Volnay, Savigny, Chassagne. A Savigny-les-Beaune la température était tombée jusqu'à -4,2 C° 

Une seconde attaque du froid a eu lieu à la mi-avril. Les feux allumés dans les vignes sur toute la côte viticole avaient fait la une de l'actualité, l'image étant spectaculaire.
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

La vague de froid qui traverse la France du Nord au Sud ce week-end produit les mêmes effets. Dès vendredi les viticulteurs ont commencé à disposer des ballots de paille dans leurs parcelles. Pas moins de 13 communes sont concernées. 
 

A Savigny-les-Beaune, le village est en fête comme chaque année au début du mois de mai. Tous les caveaux sont ouverts et recoivent des visiteurs pour la dégustation. Des animations sont prévues tout au long du week-end à l'attention des familles et des touristes.
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Les viticulteurs ont donc un gros week-end à assurer entre l'accueil des visiteurs et les vignes à protéger. Samedi après-midi encore quelques-uns d'entre eux étaient encore affairés à déposer des ballots de paille pour être prêts demain aux premières heures de la matinée.

Car c'est à 5 heures du matin, dimanche 5 mai, que tout va se décider en fonction des conditions météo. Si les températures atteignent 0 C° et moins, il faudra agir.

Le principe est de faire se consumer très lentement les ballots de paille de façon à ce qu'une épaisse couche de fumée se dégage faisant écran contre les premiers rayons de soleil. Il s'agit de contrer un effet loupe sur la glace qui emprisonne les bourgeons et les brûlerait à coup sûr.

Le reportage de Rémy Chidaine et Charles Behr
Montage : Patrick Jouannin
Reportage : Rémy Chidaine et Charles Behr
Montage : Patrick Jouannin
Avec
 -Jean-Baptiste Lebreuil : Viticulteur
 -Guillaume Camus : Viticulteur, co-organisateur "Bienvenue à Savigny"  

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : festival VYV, demandez le programme et le mode d'emploi !

Les + Lus