Dakar 2022 : “gagner des spéciales”, l’ultime espoir de Stéphane Peterhansel désormais hors concours

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot avec AFP

Le pilote de Haute Saône, aux 14 victoires auto et moto sur le Dakar sait déjà qu’il ne terminera pas dans le haut du classement de ce Dakar 2022.

Peterhansel, en course mais sans espoir de remonter son handicap

Sur son Buggy hybride, le pilote vésulien a terminé 4e à l’arrivée ce lundi 3 janvier de la seconde étape du Dakar qui se dispute en Arabie Saoudite. Mais ne le cherchez pas dans le classement général.

C’est l’équipage Sébastien Loeb, Fabian Lurquin qui a réalisé le meilleur temps sur l’étape du jour. Devant Nasser Al-Attiyah (leader du général) et Carlos Sainz.

La première étape fatale à l’homme du Dakar

Dimanche 2 janvier, Stéphane Peterhansel a été obligé d'attendre son assistance après avoir arraché la roue arrière gauche de son buggy hybride Audi. "On a arraché le train arrière, attendu le camion plus de 4 heures pour réparer, on est reparti jusqu'à la neutralisation mais comme on était en retard, ils ne nous ont pas laissé finir la spéciale, on était déjà hors course", a expliqué le Français.

On est hors course maintenant mais on a un joker et on a le droit de repartir", a déclaré Peterhansel à son arrivée au bivouac. "Le seul but, c'est d'aider les voitures de l'équipe, éventuellement gagner des spéciales, mais on sait qu'on ne sera pas classé." Peterhansel a écopé de plus de 23 heures de pénalité pour n'avoir pas terminé l'étape dans les délais.

La boucle de 333 km dessinée dimanche dans le nord de l'Arabie Saoudite a été le théâtre de grosses difficultés de navigation pour de nombreux concurrents sur tous les véhicules, occasionnant des écarts déjà importants.