• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

“Tant de candidats pour si peu d’idées” déplorent des élus socialistes bourguignons

Le secrétaire d'État à l'industrie Christophe Sirugue est l'un des signataires d'une tribune parue ce jeudi dans Libération. / © MaxPPP
Le secrétaire d'État à l'industrie Christophe Sirugue est l'un des signataires d'une tribune parue ce jeudi dans Libération. / © MaxPPP

Une tribune signée par plusieurs élus socialistes, dont les bourguignons Christophe Sirugue et Laurent Grandguillaume, appelle à la naissance d'un "nouveau socialisme" en s'engageant "dans la bataille des idées au lieu de se livrer à des guerres d'ego".

Par M. F. avec AFP

"Tant de candidats pour si peu d’idées", écrivent-ils. Trois ministres, 35 parlementaires et une vingtaine d'autres élus et responsables du PS se réclamant du Mouvement pour la vie des idées et des alternatives (Movida) lancé par Mathias Fekl signent une tribune.

Ils appellent ce jeudi dans Libération à la naissance d'un "nouveau socialisme" et promettent de "parrainer des idées" dans la campagne de la primaire qui s'ouvre.

Figurent parmi les signataires le secrétaire d'État Christophe Sirugue (Industrie), ancien maire de Chalon-sur-Saône, le député de Côte-d'Or Laurent Grandguillaume, le maire d’Autun Rémy Reyberotte et le conseiller départemental de l’Yonne Nicolas Soret.

S'engager dans la bataille des idées

"Un nouveau socialisme doit aujourd'hui apparaître. Un socialisme, qui fidèle à la tradition de 1789, sera en mesure de répondre à la révolution écologique, économique et numérique qui se présente", écrivent les signataires.

"Nous, élus, participant au Mouvement pour la vie des idées et des alternatives, appelons tous nos amis de gauche, à s'engager dans la féconde bataille des idées au lieu de se livrer à des guerres d'ego d'autant plus stérilisantes qu'elles ne se fondent plus sur un projet de société élaboré en commun", écrivent les auteurs, alors que François Hollande et Manuel Valls se disputent la place de représentant de la gauche de gouvernement dans la primaire.

"En tant qu'élus, nous aurons demain à parrainer un candidat ou une candidate. Mais par-delà nos différences, nous voulons aussi, au côté de chacune et de chacun d'entre vous, engager un même combat culturel. Voilà pourquoi, au cours de la campagne à venir, MOVIDA parrainera des idées. Vous aussi, rejoignez-nous, et parrainons, ensemble, les idées dont le monde a besoin !", concluent-ils.

Primaire de la gauche : mode d'emploi

Sur le même sujet

Extrait film amateur du 8 septembre 1944 et témoignages ancien maquisard

Les + Lus