• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tempête Eleanor : des agents ont travaillé toute la nuit pour réalimenter en électricité

Des agents d'Enedis ont travaillé toute la nuit du mercredi 3 janvier au jeudi 4 janvier 2018 pour réapprovisionner les foyers bourguignons en électricité. Ce jeudi matin, 1.500 clients sont encore privés de courant.

Par Maryline Barate

[Mise à jour] Ce jeudi à 18h, Enedis affirme que "75% des 1500 clients privés de courant ce matin avait de nouveau la lumière". Les autres devraient retrouver le courant ce vendredi. 

Certaines familles bourguignonnes ont dû passer la nuit à la bougie et, pour ceux qui se chauffent à l'électrique, à la bouillotte ! Ce matin, dans notre région, 1.500 foyers sont encore privés de courant. La queue de la tempête a engendré de nouveaux incidents cette nuit avec de nouvelles lignes impactées.

Pourtant, les agents d'Enedis ont travaillé toute la nuit pour réparer les lignes endommagées par la tempête Eleanor. Ils ont eu du renfort : certains techniciens sont revenus spontanément de congés et des collègues du Limousin sont arrivés dans la soirée pour prêter main forte. 


« On a posé une vingtaine de groupes électrogènes dans la journée de mercredi. On a pratiqué plus de 200 interventions. Malheureusement, ce n'est pas fini ! 15% des foyers, environ 5.000, n'ont pas été réalimentés. Parfois, ce sont des lignes basse tension qui ont été touchées et c'est très diffus sur le territoire. On espère un retour à la normale jeudi dans la soirée »; expliquait hier soir Laurent Perrault, directeur d'Enedis Bourgogne à une de nos équipes.



Le reportage de S. Bouillot, G. Talon et I. Rivierre avec :
  • Antonio Vilella, habitant privé d'électricité
  • Laurent Perrault, directeur région Bourgogne Enedis

 

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus