Le Territoire de Belfort développe le tourisme au Ballon d’Alsace

Pour dynamiser le tourisme au Ballon d’Alsace, le département du Territoire de Belfort a acquis plusieurs terrains et locaux pour la somme de 1 675 555 euros. Certains seront proposés à la location.

Courant 2018 et 2019, le département a racheté le site des Sapins pour 827 000  euros, l’Auberge du Ballon pour la somme de 498 555 euros et la Tête des Redoutes, 350 000 euros. Le but : faire de la station un équipement touristique majeur.

Pour le domaine des sapins, le département proposera un partenariat avec le centre de propriété forestière (CRPF) pour des nuits insolites, des hébergements pour les familles et les groupes, des services associés, des expériences saisonnières et une boutique éco-shop. Le site de l’Auberge du Ballon est composé d’une auberge (salle de restaurant, cuisine et réserves, chambres d’hôtes, logement bâtiments techniques, garage et ateliers). Il s’étend sur 42 hectares à Lepuix et 11 hectares sur Sewen. En 2019, le département a acquis les murs et le foncier avoisinant. L’exploitant a cédé son fonds de commerce. Il est question d’y développer l’activité de restauration et réhabiliter le bien.
Quant à la Tête des Redoutes, le département mettra le bâtiment en location pour de l’hébergement touristique.

Un site vétuste et déficitaire

Plusieurs expertises menées confirment la vétusté du parc des remontées mécaniques, dont certaines, comme le téléski les Ecureuils, datent de 1962. Le département souhaite alors reprendre les rênes de ce lieu touristique pour le rendre plus attractif mais aussi pour mettre un frein aux irrégularités comptables. En effet, actuellement le déficit du SMIBA, le syndicat du Ballon d’Alsace est estimé à 474 000 euros. Le SMIBA sera d’ailleurs dissout.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne nature tourisme économie