• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Alstom décroche une nouvelle commande de TGV Euroduplex, une bonne nouvelle pour les usines de Belfort et Ornans

Les TGV Euroduplex sont construits par Alstom (Paris, septembre 2016) / © Vincent Isore/IP3/MaxPPP
Les TGV Euroduplex sont construits par Alstom (Paris, septembre 2016) / © Vincent Isore/IP3/MaxPPP

La SNCF a commandé au groupe Alstom 12 rames Euroduplex supplémentaires, pour équiper les lignes TGV Atlantique. Les sites de Belfort et d'Ornans travailleront sur ces nouveaux équipements.

Par Jérémy Chevreuil

La SNCF a déjà commandé 55 rames Euroduplex à Alstom. 41 ont déjà été livrés. Les premiers TGV Euroduplex avaient été inauguré en décembre 2016 entre Paris et Bordeaux.

Ces 12 rames, qui seront mises en service en 2021 et 2022, représentent un contrat de 335 millions d'euros.

Huit des treize sites industriels d'Alstom en France participent à la conception et à la réalisation de ces rames de nouvelle génération: La Rochelle pour la conception et l’assemblage, Le Creusot pour les bogies, Tarbes pour les chaînes de traction, Villeurbanne pour l’informatique embarquée, Petit-Quevilly pour les transformateurs de traction et Saint-Ouen pour le design, et donc les deux usines de Franche-Comté: Belfort pour les motrices et Ornans pour les moteurs.

"La production de ces nouvelles rames Avelia Euroduplex représentera de la charge et de l’emploi pour respectivement 400 personnes à La Rochelle et 120 personnes à Belfort", précise dans un communiqué Jean-Baptiste Eyméoud, le Président d’Alstom France.

De bon augure pour l'usine belfortaine, qui remplit son carnet de commandes avant la construction des TGV du futur commandés en 2018.

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus