• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Belfort : Incivilités à la gare, les salariés de la boutique Relay ferment le rideau

La boutique relay fermée jusqu'à nouvel ordre en raison d'incivilités. / © France 3 Franche-Comté : Eric Debief
La boutique relay fermée jusqu'à nouvel ordre en raison d'incivilités. / © France 3 Franche-Comté : Eric Debief

Les salariés de la boutique Relay de la gare belfortaine ont fermé boutique depuis le 8 janvier. Ils dénoncent des incivilités dans la gare. La boutique restera fermée jusqu'à nouvel ordre. 

Par Sophie Courageot

Une boutique fermée. Les cinq salariés et leur gérant en ont ras le bol des incivilités dans le hall de la gare et dans la boutique qui fait buffet et kiosque de presse. 

Le magasin appartient au groupe Lagardère qui a demandé la mise en place de caméras de surveillance. Le groupe dit avoir proposé plusieurs solutions notamment la mise en place de vigile, la réduction du nombre de places assises dans la gare. 

Le 8 janvier, des perturbateurs ont contraint les salariés à fermer le rideau. Vols, délinquance, cris, agressions : les salariés n'ont pas souhaité depuis reprendre le travail. 
 
Belfort : après des incivilités, le magasin Relay de la gare est fermé
Les salariés dénoncent des incivilités à répétition dans et autour de la gare. Le magasin est fermé depuis le 8 janvier. Avec Sébastien Garcia Délégué du syndicat Alliance dans le Territoire de Belfort Thomas Kieffer Commissaire divisionnaire du Territoire de Belfort


La SNCF nous a confirmé ce matin sur place, des actes d'incivilités et agressions physiques tant sur le domaine SNCF que dans la boutique.

Une réunion en Préfecture entre la SNCF, la police municipale et nationale est prévue ce vendredi à Belfort pour tenter de trouver une solution. 

Les salariés de la boutique Relay n'étaient pas joignables ce matin. Le syndicat de police Alliance estime qu'avec plus de moyens les patrouilles pourraient assurer une meilleure surveillance de la gare belfortaine. "On manque d'effectifs comme partout en France" dénonce Sébastien Garcia Délégué du syndicat Alliance dans le Territoire de Belfort.  Pour le commissaire divisionnaire, Thomas Kieffer la gare chauffée attire effectivement d'autres personnes que des voyageurs. Aucune plainte ou main courante n'aurait été déposée après ces incivilités. 
 
© France 3 Franche-Comté : Eric Debief
© France 3 Franche-Comté : Eric Debief
 
© France 3 Franche-Comté : Eric Debief
© France 3 Franche-Comté : Eric Debief
© France 3 Franche-Comté : Eric Debief
© France 3 Franche-Comté : Eric Debief

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus